La filiale Stuart se développe dans le Grand Est

Hier spécialisée dans la livraison de repas, Stuart propose désormais la livraison de tous types d’objets.

Grand Est
Éclairage
5 min

Grâce à son rachat par Geopost en 2017, la start-up de livraison urbaine Stuart, traditionnellement spécialisée dans la livraison de repas, convainc de nouveaux clients et propose désormais ses services dans plusieurs villes du Grand Est.

Stuart ne livre plus seulement des repas

Stuart s’est installé à Thionville le 21 octobre 2019. La plateforme de livraison à la demande, filiale de La Poste, est déjà présente à Metz, Nancy, Strasbourg, Reims, Colmar, Mulhouse et Charleville-Mézières.

Sa spécificité, c’est qu’elle ne se contente pas de livrer de la nourriture. Stuart propose aux particuliers et aux professionnels de se faire livrer tous types d’objets. Des repas, certes, mais aussi des colis, des courses, un jeu de clés oublié ou un bouquet de fleur, c’est le client qui décide. « Nous avons un partenariat avec la plate-forme Just Eat, nous assurons pour son compte les livraisons de repas dans chaque ville où le service est actif , précise Gaëtan Bailly, directeur régional. Par ailleurs, nous développons de nombreux autres partenariats au niveau national, que nous déployons ensuite en région. »

Progressivement, la filiale diversifie ses services avec des clients comme Zadig & Voltaire, pour lesquels elle assure des livraisons entre magasins. Enfin, pour le compte de la Fnac, Stuart assure, à Strasbourg, une livraison en moins de 2 heures.

Adaptée à l’évolution des modes de consommation en zone urbaine dense, Stuart permet des livraisons extrêmement rapides et respectueuses de l’environnement. Pour faire face à la variété de livraisons possibles, la start-up travaille avec des livreurs à vélo, mais aussi en vélos cargos.