La Banque Postale lance son incubateur platform58

Banque et assurance
Veille
5 min

Il s’agit tout à la fois d’un lieu dans Paris et d’un programme d’accompagnement sur mesure, platform58 accueille des start-up dont les idées novatrices contribueront à la croissance de l’écosystème bancaire et assuranciel français.

Digitalisation des usages, nouvelles réglementations, contexte de taux bas… La transformation du secteur de la banque et de l’assurance est engagée. Il faut repenser les usages, anticiper les attentes de demain, imaginer de nouveaux services.

« Le secteur de la bancassurance est à un moment charnière de son existence. Les aspirations de nos clients, mais également de nos collaborateurs, les évolutions technologiques et l’arrivée de nouveaux acteurs, nécessitent de concevoir un modèle de bancassurance plus ouvert en mode plateforme », souligne Rémy Weber, président du directoire de La Banque Postale.

Afin d’anticiper ces évolutions, La Banque Postale a créé un écosystème autour de l’innovation, d’abord avec le rachat de l’entreprise de financement collaboratif KissKissBankBank, en 2017. Aujourd’hui avec l’incubateur d’entreprises platform58.

Bâtir l’avenir du secteur sans se défaire de ses valeurs

« Notre ambition avec platform58, un projet stratégique pour La Banque Postale, est d’anticiper les changements en créant un écosystème fintech (01) assurtech français dans le respect de nos valeurs banque et citoyenne, afin de construire ensemble (start-up, clients, partenaires...) la banque et l’assurance de demain », précise Rémy Weber.

platform58 se propose d’accompagner les sociétés très jeunes ou en cours de création qui développent des solutions dans les domaines de la banque, de l’assurance, des technologies, mais également des services connexes à la finance, tels que la gestion des données, de la santé et de l’éducation.

Les places sont comptées. L’intégration de nouvelles start-up dans le programme se fera au rythme d’une dizaine par an. Elles seront sélectionnées par les équipes de platform58, qui sont composées de collaborateurs du Groupe La Banque Postale (KissKissBankBank, Goodeed, Ma French Bank, I3…) et d’entrepreneurs des secteurs de la bancassurance et/ou du numérique.

10 nouveaux projets sélectionnés chaque année

« Nos critères de sélection ? La qualité et la complémentarité de l’équipe, le caractère potentiellement innovant des solutions mais aussi la dimension citoyenne des projets et leur impact sociétal », explique Fabien Monsallier, directeur de l’innovation de la Banque. Il ajoute : « il n’y a pas d’engagement financier de part et d’autre, pas de prise de participation au capital, juste une volonté commune de contribuer à la croissance de l’écosystème bancaire et assuranciel français. Cette indépendance est fondée sur les valeurs citoyennes de la marque La Banque Postale. »

La cour intérieure de platform58, dans le 9e arrondissement de Paris

Les start-up retenues seront hébergées gratuitement (durant 24 mois maximum) dans un espace de 3200 m2 situé à Paris, au 58 rue de la Victoire. Elles y trouveront des espaces de travail, des espaces de convivialité… ainsi qu’un accompagnement sur mesure dispensé par des experts et dirigeants de La Banque Postale, avec le concours d’autres acteurs tels que CNP Assurances, 50 Partners, Visa, EY, Telecom ParisTech, 1000Mercis ou Startway.

7 start-up font déjà partie du programme :

  • Cashbee développe une application mobile pour aider les ménages à épargner avec des outils d’analyse de budget basés sur l’intelligence artificielle

  • Kriptown est une plateforme permettant aux particuliers d’acquérir des parts d’entreprises non cotées (start-up et PME) et de les céder sur un marché secondaire utilisant une blockchain privée

  • Leocare réinvente l’assurance automobile et logement avec une expérience « sur-mesure », 100% mobile, à la demande et sans engagement

  • Rendement Locatif facilite l’investissement immobilier locatif avec un outil d’aide à l’évaluation et le financement du bien et la gestion de la location

  • Softlaw s’appuie sur l’intelligence artificielle pour analyser et traiter automatiquement les contrats des entreprises afin de réduire les délais et la probabilité d’erreurs juridiques

  • Unkle, spécialisé dans la caution locative, facilite l’accès au logement en proposant une garantie souscrite en ligne par le futur locataire

  • Yeswehack externalise la cybersécurité auprès de hackers chevronnés rémunérés en fonction de vulnérabilités identifiées

Pour plus d’informations, lire le communiqué de presse et/ou rejoindre le site internet www.platform58.fr

  1. Le terme fintech, pour technologie financière, désigne par extension les start-up qui utilisent les nouvelles technologies du numérique, du mobile, de l’intelligence artificielle pour délivrer des services financiers de façon plus efficace et moins chère. Elles apportent au secteur de la bancassurance l’innovation et la flexibilité qui ne sont pas (encore) au cœur de son ADN.