Grand angle
2 min

L’ESSaim : les acteurs ESS locaux innovent en région

Développement Territorial
Bourgogne-Franche-Comté

La Poste, en collaboration avec la région Bourgogne-Franche-Comté, a réuni le 20 septembre les acteurs locaux de l’économie sociale et solidaire pour innover socialement et développer des relations commerciales à l’occasion de L’ESSaim. Une première !

Logo de l'ESSaim

Destinée aux acteurs de l’économie sociale et solidaire de la région Bourgogne-Franche-Comté, la démarche de « L’ESSaim » a pour objectif de rendre plus concrète la politique d’engagement sociétal du Groupe La Poste.

L’ESSaim c’est Économie Sociale et Solidaire (ESS) portée par l’Alliance Dynamique (01) au sein du Groupe La Poste depuis 2014. L’ pour l’affirmation et l’engagement (et référence à différentes marques du Groupe). -aim pour créer un nom qui soit porteur de sens, de valeurs, d’ambition : « L’ESSaim » pour une Économie Sociale et Solidaire audacieuse, innovante et en mouvement.

Un accord-cadre pour intégrer des actions communes au développement économique de la région a été signé avec le Conseil régional de Bourgogne-Franche-Comté, qui porte l’économie sociale et solidaire au cœur de sa stratégie de mandat. Plusieurs thématiques sont passées en revue pour imaginer de nouveaux produits et services : les achats socialement responsables, l’inclusion sociale et numérique ou encore la logistique de proximité, tant dans les villes que dans les communes rurales.

  1. Depuis 2014, Le Groupe La Poste est engagé aux côtés des acteurs de l’ESS dans le cadre de l’Alliance Dynamique et affirme une volonté partagée d’identifier tous les terrains de partenariats et de collaborations susceptibles pour fonder une alliance au profit du développement des territoires et des services aux populations, afin de se projeter vers de nouvelles coopérations innovantes.

Trois objectifs qui répondent aux besoins du territoire

À travers la démarche de L’ESSaim, il s’agit de répondre collectivement à trois objectifs : innover socialement, co-construire avec le système ESS régional des offres communes et développer des relations commerciales qui répondent aux besoins du territoire au plus près des préoccupations des populations de la Bourgogne-Franche-Comté.

Pour Pascal Caye, directeur délégué à l’ESS et aux dynamiques des territoires au Groupe La Poste, « L’ESSaim a un esprit pionnier, son objectif est d'essaimer en douze petits essaims sur tout le territoire. »

Les postiers et acteurs de l’ESS, lors d'une séance de travail dédié à l’inclusion numérique.
Les postiers et acteurs de l’ESS, lors d'une séance de travail dédié à l’inclusion numérique.

Valérie-Anne Lemaire, responsable RH pour la branche réseau Bourgogne, a participé au premier événement L’ESSaim. « Dans mon groupe de travail dédié à l’inclusion numérique, nous avons beaucoup phosphoré. Tous les membres de ce groupe, postiers et acteurs de l’ESS, ont énormément apprécié de se rencontrer entre représentants de différents secteurs réunis autour d’un intérêt commun. Cette journée nous a boostée et donnée envie de concrétiser toutes nos idées d’actions. J’attends la suite désormais car je suis impatiente de voir les idées que nous pourrons mettre en place. C’est aussi l’opportunité de se créer un nouveau réseau, car nous avons du travail à réaliser en commun, c’est une évidence ! »

Chiffres clés

11,8 des emplois salariés du secteur ESS
10 912 établissements employeurs dans la région
5e région de France métropolitaine en termes d’emploi dans le secteur adapté et protégé

Jean-Marc Rigoli, chargé de mission à la Chambre Régionale de l’Economie Sociale et Solidaire de Bourgogne-Franche-Comté

Jean-Marc Rigoli, chargé de mission à la Chambre Régionale de l’Économie Sociale et Solidaire de Bourgogne-Franche-Comté (photo ci-contre), affirme : « La CRESS est présente à l’ESSaim. Portée par le même intérêt qui l’avait poussée à être partie prenante du lancement de l’Alliance Dynamique. En tant que représentant des acteurs de l'ESS, pour voir comment mieux travailler ensemble sur les territoires et apporter notre contribution. Il faut que les partenaires avancent ensemble concrètement et la CRESS est là pour être facilitateur, en mettant en relation et en accélérant l’efficience. Les acteurs de l’ESS attendent de La Poste plus d'agilité, de proximité, de décloisonnement, qu’elle puisse s’ouvrir à d'autres formes de fonctionnement et de travail pour une meilleure synergie. Suite à ces ateliers de l’ESSaim, il faut des avancées tangibles et concrètes, même modestes ».

Denis Hameau, vice-président de la région Bourgogne-Franche-Comté et en charge de l’ESS

Denis Hameau, vice-président de la région Bourgogne-Franche-Comté et en charge de l’ESS (photo ci-contre), confirme: « L’initiative de La Poste est intéressante car c’est plus une posture d’écoute et de coopération avec les territoires. La Poste par ses nombreuses implantations est un acteur du territoire. D’autre part, La Poste avec son ancrage et ses interactions est l’un des acteurs qui peut aider à inventer de nouvelles formes de services utiles aux habitants de notre région, autant en milieux ruraux que urbains. Il y a des tas d’idées, de projets et d’énergies. On a besoin d’être en interaction avec le territoire pour aider à faire émerger des initiatives. La démarche de L’ESSaim, c’est l’occasion de rassembler ces idées, de les développer et de les fédérer. On est dans une logique de coopération et de mutualisation des ressources, là où il y a une réelle volonté et une dynamique locale ».