Éclairage
5 min

Quand industrie et éco-pâturage font bon ménage !

Transitions écologiques
Bretagne

À Guipavas (Finistère), depuis début juillet, la plateforme industrielle courrier de Brest accueille 5 moutons d’Ouessant pour entretenir, été comme hiver, les 3000 m2 d’espaces verts attenants.

Les atouts de l’éco-pâturage

L’éco-pâturage est une action simple et efficace pour respecter la loi Zerophyto 2018 qui interdit l’usage de désherbants chimiques. Les déjections inodores des moutons fertilisent le terrain et favorisent l’installation d’oiseaux et insectes qui ne sont plus chassés par les débroussailleuses et les tondeuses.

C’est une démarche économique qui s’inscrit dans le cadre des certifications écologiques.

Un partenariat avec la start-up GreenSheep

Après avoir réalisé un audit du site et de son environnement, Poste Immo, la foncière immobilière du Groupe La Poste, et GreenSheep, une start-up spécialisée en éco-pâturage, ont souhaité travailler ensemble sur le site de la plateforme industrielle courrier de Brest.

Les deux entités ont ainsi installé 5 moutons d’Ouessant pour une durée de 2 ans.

Des moutons adaptés et suivis

Le choix de la race ouessantine tient au fait qu’elle est adaptée à l’éco-pâturage, qu’elle est très rustique et nécessite peu d’entretien. Cette démarche permet également de développer leur population.

Chacun des 5 moutons a été préalablement identifié, assuré, et dispose d’un carnet de santé. Sur place, ils bénéficient d’un espace clôturé, d’un abri, d’un abreuvoir et recevront, une fois par mois, la visite d’un berger chargé des soins vétérinaires, des naissances et de la tonte annuelle.

Cette initiative locale vient compléter d’autres actions bretonnes en faveur de la biodiversité comme l’installation de ruches connectés et de nichoirs à oiseaux sur le bâtiment de La Poste de Rennes Colombier [lire l’article].