Green Postal Day : les postes continuent de jouer un rôle majeur dans la réduction des émissions de gaz à effet de serre

Transitions écologiques
National

Le 18 septembre 2020 pour la 2de édition du Green Postal Day, les postes du monde entier réaffirment leur engagement et leur coopération internationale pour lutter contre le réchauffement climatique. Le Green Postal Day a pour vocation de mettre en avant, à l’occasion de la Semaine du Développement Durable, toutes les initiatives et engagements de l’ensemble du secteur postal.

Par l’intermédiaire de cette journée  les postes espèrent insuffler à d’autres secteurs industriels l’envie d’investir et de lutter contre le réchauffement climatique, en mutualisant leurs forces et en adoptant des systèmes de mesures communs de leurs émissions de CO2.

Alors que les émissions de carbone liées aux transports représentent environ 40% des émissions mondiales et pourrait connaître une hausse de 60% si des mesures de transitions de sont pas adoptées[1], les opérateurs postaux jouent un rôle social et sanitaire majeur envers la population. Ils se sont donc associés au sein de l’international Post Corporation (IPC) afin de mesurer, suivre et réduire leurs émissions de CO2.

Une coopération qui a fait ses preuves puisque à l’international :

  • Les postes s’étaient fixées pour objectif de réduire collectivement leurs émissions de CO2 de 20% à l’horizon 2020, ambition largement dépassée avec déjà 31% d’émissions en moins depuis 2008,

  • Une croissance de 412% du nombre de véhicules électriques,

  • Une progression de 121% de l’emploi d’énergie renouvelable dans les bâtiments postaux.

« Nous sommes en train de fixer des objectifs ambitieux, conçus pour apporter des améliorations significatives et, en fin de compte, aider le secteur postal à maintenir sa position de leader du développement durable. »

Pieter Reitsma
responsable du développement durable d'IPC

Des engagements toujours tournés vers l'avenir

Pour relever les défis futurs, les opérateurs postaux ont désormais aligné leur programme sur les objectifs de développement durable (ODD) des Nations Unies, en mettant l’accent sur la santé et la sécurité, l’apprentissage et le développement, la qualité de l’air, le changement climatique, l’efficacité des ressources, l’économie circulaire et les achats durables.

La Poste un contributeur de choix

Depuis plus de 10 ans, La Poste s’engage dans la réduction de son empreinte carbone par l’intermédiaire d’actions concrètes en faveur de l’environnement. Avec l’augmentation du volume de colis lié au développement du e-commerce, La Poste entend bien maintenir son cap et poursuivre les changements déjà engagés en faveur de l’écologie :

  • 21,80 %, c’est la réduction des émissions de gaz à effet de serre réalisées par le Groupe entre 2013 et 2019,

  • 30%, c’est l’objectif de réduction des émissions de GES de La Poste entre 2013 et 2025

  • 37 442 véhicules électriques, dont 16 503 véhicules électriques soit 24% de la flotte globale (hors vélos et chariots),

  • des offres intégralement neutres en carbone depuis 2012,

  • Diminution de 15 000 T eq. CO2 rejetés par an grâce à l’optimisation des chargements,

  • 100% de l’électricité des 12 000 bâtiments du Groupe est d’origine renouvelable.

« Notre objectif n’est pas seulement de limiter les impacts de La Poste ou de les neutraliser, mais d’aller plus loin dans le cadre d’une approche globale incluant les volets environnemental, social et sociétal. C’est cette approche globale qui a été saluée par Vigéo Eiris en 2020 en attribuant à La Poste la meilleure note jamais accordée. Ce qui nous encourage à poursuivre nos efforts en ce sens. »

Philippe Wahl
Président directeur général du Groupe La Poste

l'IPC

International Post Corporation (IPC) est une association coopérative de 25 opérateurs postaux membres en Amérique du Nord, en Europe et en Asie-Pacifique. Au cours des 30 dernières années, IPC a travaillé avec les postes membres pour développer des services dédiés et efficaces avec une portée mondiale.  Toute la démarche repose sur le principe qu'en travaillant ensemble, les opérateurs postaux peuvent atteindre leurs objectifs plus rapidement, avec une meilleure fonctionnalité qu'en travaillant de manière isolée.

  1. 1 . Source : https://www.planete-energies.com/fr/medias/decryptages/transports-mondiaux-emissions-de-co2-en-hausse