Formaposte Ile-de-France : préparer l’avenir pour réussir

Ile de France

Le 22 octobre 2020, le Formaposte (centre de formation de La Poste) Ile-de-France a reçu la visite dans ses locaux de Saint-Denis (93) d’Elisabeth Borne, ministre du Travail. Une visite s'inscrivant dans le cadre du plan gouvernemental "1 jeune 1 solution" facilitant l'entrée dans la vie professionnelle.

Formaposte comprend un ensemble de centres de formation en alternance dédiés à La Poste sur toute la France, créés suite à un réel besoin de former et de qualifier des jeunes en région. Depuis 10 ans, le Formaposte Ile-de-France recrute 25% de ses étudiants dans les quartiers prioritaires. Il a déjà formé 10 000 alternants du CAP au Bac+5 pour une moyenne de 85 % de signature de contrat à l’issue de la formation.

Installé depuis 2019 dans de nouveaux locaux d'une superficie de 1 500 m2, le Formaposte Ile-de-France, basé à Saint-Denis (93), peut accueillir jusqu’à 200 personnes par jour. C'est un peu moins d’un an après l’inauguration de ses nouveaux locaux qu’Elizabeth Borne, ministre du Travail, est venue visiter le centre francilien. L'occasion de mettre en avant l’utilisation des fonds du Plan Investissement Compétences (PIC) en faveur d’un dispositif à forte valeur ajoutée "Prépa-apprentissage".

Une porte d'entrée dans la vie active

Dès son arrivée, Madame Borne a reçu l’accueil d’Anne Coste de Champeron, sous-préfète de Seine-Saint-Denis. Elle a ensuite rejoint les différents participants de cette rencontre parmi lesquels, Valérie Decaux, directrice des ressources humaines du Groupe La Poste, Yves Arnaudo, DRH de la branche services-courrier-colis du Groupe La Poste et président du Formaposte IDF, Sylvie Charrière, députée de la 8ème circonscription de Seine Saint-Denis, et bien sûr Pascal Picault, directeur de Formaposte Ile-de-France.

La venue de la ministre faisait également écho à la mise en place du plan gouvernemental "1 jeune 1 solution". L’objectif de cette visite, organisée sous forme d’échanges et de tables rondes, était notamment de valoriser la mise en place du dispositif "prépa-apprentissage" intitulé "Préparer pour réussir". Un dispositif permettant d’offrir aux jeunes, plus particulièrement vulnérables, une porte d’entrée dans la vie active grâce à un accompagnement renforcé en amont de la signature d’un contrat d’apprentissage.

Une formation adaptée à tous

Cette rencontre fut l’occasion d’échanger avec les équipes pédagogique sur l’ingénierie de ces parcours adaptés et sur la qualité des contenus proposés. "Nous travaillons avec l’équipe pédagogique du Formaposte pour que nous identifions sur le terrain les besoins de La Poste" souligne Yves Arnaudo, DRH de la branche services-courrier-colis du groupe La Poste et président de Formaposte. "Cela permet d’affecter, une fois formée, la bonne personne au bon endroit"

Au cours de la visite, des bénéficiaires du dispositif ont également pu témoigner de leur expérience. "Après avoir malheureusement perdu mon emploi, j’ai eu la chance d’intégrer le Formaposte Ile-de-France" explique Fatou Diop, apprentie en CAP OSRCL. "J’ai postulé puis réussi les tests. Je savais qu’en tant que mère de famille, dans le contexte du Covid-19, cela allait être difficile. Mais j’ai pu intégrer cette formation bénéfique pour moi. Cela faisait longtemps que je n’étais pas revenue à l’école. Il y a donc eu une remise à niveau mais cela m’a permis d’intégrer La Poste. Je suis désormais factrice".

Au cours de la visite de la ministre du Travail, les bénéficiaires de la formation ont pu témoigner de leurs expériences.
Au cours de la visite de la ministre du Travail, les bénéficiaires de la formation ont pu témoigner de leurs expériences.

Cheick Coulibaly, disposant d'un niveau CAP a, pour sa part, intégré la mission locale qui l'a dirigé vers plusieurs propositions de métiers. Après différentes incursions professionnelles, c'est au sein de La Poste que Cheick s'est finalement épanouit. "Dans la mesure où j’étais matinal, ponctuel et sportif, j’ai préféré découvrir le métier de facteur. J’ai intégré le Formaposte de Saint-Denis, ce qui m’a permis de faire un stage en logistique préparation de commandes. Mais j’ai préféré m'orienter vers le métier de facteur pour le travail au grand air... et pour les relations avec les gens! Aujourd’hui, c’est un métier que j’adore".

Assurer la continuité pédagogique

Depuis la pandémie, le centre de formation en alternance d’Ile-de-France a dû mettre en place un certain nombre de solutions numériques. Le Formaposte assure ainsi la continuité de toutes les formations aux métiers de La Poste dont celle de facteur via des classes virtuelles. D’une durée d’1h30, elles proposent de la scénarisation pédagogique parfois sous forme de livres-magazines et de vidéos et permettent de reprendre les points essentiels de la formation, de corriger les exercices du cahier de travaux dirigés et de répondre à toutes les questions. Une adaptation permettant d’assurer la pérennité des inscriptions à distance et la continuité pédagogique des enseignements de Formaposte.

En quelques chiffres...

Le Formaposte Ile-de-France, c'est 1200 alternants par an, 15 formations en alternance du CAP au Master, des formations réparties dans 3 des 5 grands domaines d’activité (au sein des 4 branches du Groupe La Poste), une parfaite parité hommes/femmes dans les effectifs des alternants, 25% de jeunes issus des quartiers prioritaires de la ville, 6,8% d’alternants en situation de handicap, une réussite de 95 % aux examens toutes spécialités confondues pour l’année 2018/2019.