En Bourgogne-Franche-Comté, les commerçants adoptent Ma Ville Mon Shopping

Numérique
Bourgogne-Franche-Comté

Dans le cadre de sa politique de revitalisation, la communauté de communes du Pays Châtillonnais en Côte-d’Or vient d’adhérer au dispositif Ma Ville Mon Shopping. La plateforme, proposée par le Groupe La Poste, offre aux commerçants, artisans et producteurs une solution pérenne pour créer leur e-boutique et vendre leurs produits en ligne.

Créée en 2017, Ma Ville Mon Shopping (MVMS) est une plateforme de vente en ligne qui permet aux commerçants, artisans, producteurs locaux et restaurateurs de proposer leurs produits très facilement. La crise sanitaire, limitant les déplacements, a accéléré l’utilisation de la plateforme par des commerçants à la recherche de solutions.

"Les périodes de confinement successives ont fait ressortir deux tendances nouvelles dans les modes de consommation : acheter local et favoriser les plateformes numériques" relève Jérémie Brigand, président de la communauté de communes du Pays Châtillonnais. "De par notre adhésion au dispositif MVMS, les commerçants locaux peuvent s’inscrire gratuitement sur la plateforme. Il leur suffit de prendre en photo leurs produits, les intégrer sur leur page en ajoutant un descriptif, consulter leurs commandes et enfin préparer les colis. Les acheteurs, eux, n'ont qu'à sélectionner leurs articles, les ajouter à leur panier et choisir le mode de règlement et de livraison". Une véritable solution clé en main à disposition des commerçants.

Développer l’offre de proximité

De multiples commerçants, provenant de différents départements de Bourgogne-Franche-Comté, ont également adhéré au service. Maud Zamo est commerçante à Auxonne. Sa boutique, nommée L’Atelier du Colibri, est un lieu coopératif et participatif permettant de créer du lien via des ateliers créatifs, de bien-être et de gestion personnelle. Un espace offrant la possibilité à de multiples artisans et prestataires de service d’évoluer et de vivre de leur passion.

Bénéficier d'une vitrine en centre-ville, c’est bien. Mais le numérique est devenu nécessaire pour toucher les clients qui sont chez eux. J'invite donc les autres créateurs à rejoindre la plateforme Ma Ville Mon Shopping. Le but est de développer l’offre de proximité d’Auxonne.

Maud Zamo
Gérante de L’Atelier du Colibri
L’Atelier du Colibri est un lieu coopératif et participatif permettant de créer du lien via des ateliers créatifs, de bien-être et de gestion personnelle

"Un outil à notre portée"

Rosa Duperret est commerçante à Mâcon. Gérante de la boutique Les Divines, celle-ci confirme également l'utilité d'adhérer à la plateforme qui lui permet de digitaliser l'intégralité de son offre :"Ma Ville Mon shopping est un outil à notre portée, accessible à tous sans besoin de créer un site internet. Il faut simplement prendre le temps de mettre régulièrement son espace à jour pour conserver une bonne visibilité".  

Ma Ville Mon Shopping est tombé à point compte tenu de la crise sanitaire!  J’y ai vendu quelques articles. La plateforme suscite de l'intérêt et des appels en boutique. Les clients souhaitent des informations complémentaires sur les produits proposés en ligne.

Rosa Duperret
Gérante de la boutique Les Divines
Ma Ville Mon shopping aide les commerçants à se digitaliser en faisant appel aux collectivités locales

Ma Ville Mon shopping aide les commerçants à se digitaliser en faisant appel aux collectivités locales. Au plan national, à ce jour, 3 000 communes ont signé un contrat pour rejoindre la plateforme, et des milliers de commerçants sont déjà digitalisés. Avec Ma ville Mon shopping, La Poste poursuit son soutien à l’activité économique dans les territoires.