Start-up
5 min

Élanceurs 2019 : Capillum

La première entreprise au monde qui collecte et valorise toute typologie de cheveu !

30’’ pour convaincre

Vous êtes-vous déjà demandé ce que deviennent nos cheveux une fois coupés chez le coiffeur ? Aujourd’hui, tous les salons de coiffure jettent les cheveux dans la poubelle des ordures ménagères. Cette pratique crée de nombreux problèmes environnementaux. Capillum répond à ces problématiques en collectant les cheveux directement chez les coiffeurs. Ainsi, nous permettrons aux coiffeurs et leurs clients d’entrer dans une démarche environnementale et contribuer à l’objectif territoire « Zéro Déchet ». Considérant le cheveu comme une véritable ressource, Capillum le valorise en extrayant la kératine. En effet, grâce à cette kératine, Capillum va contribuer à la création de dispositifs médicaux qui amélioreront les soins de l'Homme, et ce, tout en participant à la protection de l’environnement.

Qui sommes-nous ?Quisommes-nous

C’est en Master à l’ESC Clermont-Ferrand que Clément Baldellou et James Taylor se rencontrent. Forts de leur complémentarité, ils décident d’œuvrer ensemble sur la création d’une entreprise d’économie circulaire. C’est dans ce but qu’ils font le constat que les cheveux sont à l’origine de diverses problématiques environnementales. Ils lancent donc la solution Capillum pour collecter les cheveux et valoriser ce déchet qu’ils considèrent comme une véritable ressource. L’idée se structurera en projet au sein de l’incubateur de leur école, le SquareLAB, le 1er janvier 2018. Depuis, l’évolution est fulgurante, les coiffeurs adhèrent à la démarche Capillum et les possibilités de valorisation du cheveu sont multiples (progrès médical, progrès technologique…).


Les points fortsFORTSlespoints

Capillum concerne chacun d’entre nous, en effet, nous sommes tous concernés par l’avenir de notre planète et par le progrès médical. Notre démarche est avant tout basée sur des valeurs fortes. Par ailleurs, nous avons la chance d’être bien accompagné afin de piloter le projet le plus efficacement possible. Enfin, la complémentarité des deux fondateurs est un facteur clef de succès pour le projet qui avance efficacement depuis sa création.

Les coiffeurs sont considérés comme le deuxième métier le plus polluant en France.

En effet, les 90 000 salons de coiffure français génèrent chaque année plus de 57 millions de litres de cheveux ayant pour impact les problèmes environnementaux suivants :

  • La bioaccumulation sur site du fait de l’imputrescibilité des cheveux

  • L’eutrophisation des sols et de nos nappes phréatiques lors de son enfouissement

  • La pollution atmosphérique lors de l’incinération

Le cheveu est une ressource. Capillum a pour but d’en extraire la kératine afin de répondre à la demande du marché biomédical, pour régénérer la peau des grands brûlés par exemple...

Forts de ce constat, nous avons décidé de créer Capillum, première entreprise au monde qui collecte et valorise toute typologie de cheveu.

Nous récupérons cette ressource directement chez les coiffeurs grâce à une logistique optimale, les faisant entrer, eux-mêmes ainsi que leurs clients, dans une démarche environnementale.

Une fois la matière première récupérée, nous la valorisons en extrayant la kératine présente dans le cheveu pour des applications biomédicales et dermo-cosmétiques qui amélioreront, in fine, la qualité et l’efficacité des soins.

Capillum créé une nouvelle filière, la filière du recyclage du cheveu.

Alors, parlez-en à votre coiffeur !