Élanceurs 2018 : La Tricyclerie

Produire du compost en collectant des déchets organiques en vélo remorque.

Transitions écologiques
Start-up
5 min

30’’ pour convaincre

La Tricyclerie consiste à allier le tri, le cycle de vie des déchets et le vélo comme moyen de transport doux. Le concept : aller collecter en vélo-remorque les déchets organiques des restaurants et espaces de bureaux dans le centre-ville de Nantes, le tout à des fins de compostage local en zone urbaine.

Qui sommes-nous ?Quisommes-nous

L’histoire est née d’une implication personnelle et professionnelle dans la protection de l’environnement ainsi que d’une envie d’agir concrètement sur un territoire. Coline Billon a fondé La Tricyclerie pour proposer une solution clé en main aux restaurateurs et professionnels, premiers concernés par la gestion des déchets organiques. Aujourd’hui, ce sont trois salariés et deux services civiques qui travaillent à plein temps à La Tricyclerie, un équipe à laquelle il faut ajouter un réseau d’une soixantaine de bénévoles !


Les points fortsFORTSlespoints

Partenaire de trente restaurants, dix entreprises, deux épiceries, une boulangerie et une jardinerie, l’association se présente comme « le dernier maillon de l’assiette à la terre ». Grâce à son modèle novateur, elle est à la croisée de nombreux enjeux territoriaux : l’alimentation, l’urbanisme, la gestion des déchets, les mobilités douces ou encore la logistique. S’ajoutent à la collecte la vente du compost aux particuliers, des animations à travers des ateliers de sensibilisation au gaspillage alimentaire ainsi que des séminaires de formation pour dupliquer le concept sur d’autres territoires.

On ne fait pas que récolter les épluchures ! Il y a un vrai lien social qui se crée avec les restaurateurs autour du compost et de la réduction des poubelles, on est vraiment acteur de l’écologie.

Pierre Briand
Tricycleur, bénévole pour l’association

La Tricyclerie : des avantages pour tous les acteurs de la chaîne et bien plus.

  • Pour les citoyens, c’est un vecteur d’engagement sociétal et de rencontre ;

  • Pour les restaurants et épiceries, c’est une mise à disposition d’un label et une réduction importante de la taille de leurs poubelles ;

  • Pour les agriculteurs et jardiniers, c’est un enrichissement de leurs terres ;

  • Pour les institutions, c’est une contribution à un territoire vertueux.

La Tricyclerie, c’est aussi la participation à la création de nouveaux métiers locaux, la sensibilisation à une alimentation responsable avec l’appui des cuisiniers et des jardiniers, et le renforcement du lien entre la campagne et la ville.

Plus d'informations sur le site de La Tricyclerie.