E-santé : La Poste au service de l’accompagnement des patients et pour fluidifier le parcours de soins

National

La transformation du système de santé passe en partie par la digitalisation du parcours du patient.

Centralisation des données pour une meilleure connaissance du patient et une meilleure coordination entre les professionnels de santé de la ville et de l’hôpital, mais aussi pour un empowerment (1) du patient. Forte de ses infrastructures souveraines, La Poste s’est engagée à développer la e-santé en France, en appui des hôpitaux pour optimiser les prises en charge, et le suivi à distance des patients autonomes.

Les infrastructures numériques

Opérateur de ses propres data centers installés en France, acteur de confiance numérique, La Poste via sa filiale Docaposte bénéficie de la certification Hébergeur de Données de Santé à caractère personnel délivrée par l’agence du numérique en santé. Elle a développé un Hub numérique de santé et des connecteurs d’accès au Dossier Médical Partagé (DMP) pour rendre la santé plus efficiente.

Les solutions Icanopée permettent d’interfacer tout logiciel de dossier patient (LGC ou DPI) avec le DMP et de réaliser l’ensemble des transactions : de la création et la gestion à l’alimentation en passant par la consultation.

En tant que tiers de confiance, La Poste développe des solutions pour accélérer de manière simple et sécurisée les démarches administratives liées à la santé :

  • L’Identité Numérique La Poste est la première identité électronique attestée conforme en France au niveau de garantie substantiel selon le règlement européen eIDAS. La vérification de l’identité s’établit avec un facteur (à domicile ou en bureau de poste) ou avec une procédure 100% en ligne.

  • L’e-consentement permet de digitaliser la totalité du processus de gestion du recueil du consentement des patients (RGPD et médicaux) pour accélérer la mise en conformité et renforcer la confiance des patients.

  • Digiposte Ma Santé est un service qui simplifie la vie administrative. L’appli permet de recevoir et de classer automatiquement ses documents de santé : attestation de mutuelle, remboursements de la sécurité sociale, résultats de laboratoires (…), lesquels sont sécurisés et toujours disponibles.

Des outils digitaux pour les acteurs de santé

La Poste via sa filiale Docaposte développe son expertise dans la mise en œuvre de solutions technologiques de confiance numérique : le dossier pharmaceutique qui concentre 45 millions de dossiers de santé actifs, ou l’application de préparation administrative et médicale de l’intervention chirurgicale et le suivi du patient pour le 1er groupe de cliniques privées en France, le groupe Elsan.

Des outils de télésurveillance pour accompagner les parcours patients

Pour fluidifier le « parcours patient » et assurer un suivi sécurisé, dans le cadre de l’ambulatoire ou des patients chroniques :

Nouvéal e-santé, filiale de La Poste, développe des solutions de préadmission administrative et médicale et des solutions de télésuivi post-opératoire en ambulatoire ou dans le cadre de prise en charge de pathologies chroniques. Pendant l’épisode du Covid-19, Nouvéal e santé, en partenariat avec l’AP-HP, a développé Covidom pour faciliter le suivi à domicile des patients atteints ou suspectés d’être infectés par le virus. L’application a été mise à la disposition de tous les médecins et de tous les hôpitaux de la région Île-de-France. 350 établissements de santé et 5 000 professionnels de villes utilisent les différentes solutions de Nouveal e Santé.

Quant à Newcard, également filiale de La Poste, la société est spécialisée dans la télésurveillance des insuffisants cardiaques et rénaux.

Taccio, leader du télésuivi au Canada, complète l’offre avec le télésuivi.

Des sites et applications pour les patients :

La Poste eSanté, application mobile gratuite accessible au grand public qui permet de centraliser, suivre et partager ses données de santé en complément du DMP pour faciliter ses interactions avec les soignants.

Maladiecoronavirus.fr qui permet un diagnostic à distance pour rassurer les patients et désengorger le 15.

Un think tank pour mieux déployer la e-santé :

Déterminée à aller toujours plus loin, La Poste a annoncé en novembre 2019 la création du think tank « Les 3 sphères » pour réfléchir aux solutions favorisant le déploiement à grande échelle de l’e-santé. Déployée par Docaposte, cette nouvelle structure, dont chacun des trois fondateurs est médecin, réunit des acteurs du domaine médical. Ceux-ci ont tous à cœur de faire évoluer le système de santé.

  1. accroissement de la capacité d’agir du patient