Deux parcours bien différents pour exercer un métier singulier

Transformation numérique
Pays de la Loire
Rencontre
9 min

Peu avant leur départ pour le concours du Meilleur développeur de France 2019, Géraldine et Chloé se sont prêtées au jeu de l’interview pour nous faire découvrir leur parcours.

Géraldine Autrique et Chloé Guilbaud ont été embauchées en tant que concepteur-développeur à la Direction des systèmes d’information de la Banque (Postale) et du Réseau à Nantes au mois d’octobre.

Comment êtes-vous devenues concepteur-développeur au sein du Groupe La Poste ?

Géraldine Autrique, 48 ans : je suis entrée à La Poste il y a 18 ans, d’abord en tant que factrice, puis chargée de l’organisation des tournées au centre courrier de Mortagne au Perche. C’est lors d’un rendez-vous avec un conseiller en mobilité que l’on m’a proposé de suivre une formation d’un an en alternance, entre Nantes et Paris, à l’école Simplon, pour obtenir le diplôme de concepteur-développeur informatique. À titre personnel, j’étais déjà mordue d’informatique et autoentrepreneur dans la création de site web.

Chloé Guilbaud, 23 ans : Après un bac S, je suis entrée à l’IUT de Nantes en informatique. J’ai ensuite intégré l’école des Mines pour une formation Ingénierie du Logiciel qui se déroule par la voie de l’apprentissage en 3 ans. C’est par ce biais que je suis entrée à la direction des services informatiques de La Banque et du Réseau avant d’être embauchée en CDI en octobre dernier.

Les trois qualités d’une développeuse (ou d’un développeur) ? « Manifester de l’empathie envers l’utilisateur pour bien comprendre son besoin, savoir travailler en équipe et, enfin, aimer les mathématiques et être rigoureux ».

Pauline Jarry
Responsable relations médias au Pôle Régional de Communication des Pays de la Loire

En quoi consiste votre métier et en quoi vous plait-il ?

Géraldine Autrique : En ce moment je travaille sur l’application Smarteo. J’ai encore besoin d’apprendre et comme il y a une grande entraide et beaucoup de bienveillance dans notre équipe, cela se passe bien. C’est un métier qui me plait énormément, qui est enrichissant et passionnant. On ne s’ennuie pas, il y a toujours à apprendre et c’est plaisant.

Chloé Guilbaud : Je travaille également sur l’application Smarteo ainsi que sur l’application Ma French Bank. Ce que j’aime dans mon métier c’est la dimension humaine et créative. Il faut casser l’image de l’informaticien toujours derrière son écran ! Le métier de concepteur-développeur est avant tout un travail d’équipe qui nécessite beaucoup d’échanges et d’interactions. On est là pour améliorer le quotidien des utilisateurs. J’aime bien l’idée de « rendre un service ».

Focus sur le MDF, concours du Meilleur Développeur de France

Le MDF est un évènement organisé par Ametix, filiale de Docaposte depuis 2017. C’est le plus grand concours physique européen de codage pour désigner le meilleur développeur (ou développeuse) de France de l’année. Il rassemble plus de 2000 développeurs aux couleurs de leur entreprise ou de leur école qui s’affrontent en plusieurs sessions jusqu’à la finale. Le principe : être le plus rapide pour résoudre des algorithmes de difficulté croissante. Cette année, près de 100 postières et postiers ont participé au concours.

Chloé Guilbaud, concepteur-développeur au sein du Groupe la Poste