Éclairage
5 min

Des solutions de livraisons durables à Saint-Etienne

Excellence logistique

Vendredi 20 avril 2018, Gaël Perdriau, Président de Saint-Etienne Métropole et maire de Saint-Etienne, et Philippe Wahl, Président-directeur général du Groupe La Poste ont signé une convention de partenariat destinée à développer des solutions de logistique urbaine innovantes et durables.

La signature d'une convention de partenariat destinée à développer des solutions de logistique urbaine innovantes et durables.
La signature d'une convention de partenariat destinée à développer des solutions de logistique urbaine innovantes et durables.

Le Groupe La Poste se positionne comme un acteur de référence de la « livraison durable » en ville. La logistique urbaine est un projet prioritaire pour Le Groupe La Poste, qui veut contribuer aux côtés des collectivités locales, au développement d’une ville fluide, connectée et desservie en mode doux.

Philippe Wahl, Président-directeur général du Groupe La Poste, précise le contexte :« La croissance du volume des colis chaque année est proche de 10% dans notre pays, et tout ceci se traduit évidemment par la croissance du nombre de véhicules qui entrent dans la métropole chaque jour. Dans 7 ans, il y aura deux fois plus de véhicules qui transporteront des colis avec les risques beaucoup plus importants de pollution et de congestion des centres villes.
 La responsabilité de La Poste avec son partenaire métropolitain, c’est d’essayer de gérer cet afflux dans le cadre des réglementations prises par les élus pour assurer des villes plus propres, plus durables possible. »

Améliorer le cadre de vie des Stéphanois et développer des services innovants

Les objectifs de cette convention de partenariat sont de réduire l’encombrement routier, d’améliorer la qualité de l’air, de renforcer l’attractivité du centre-ville et de préserver les commerces de proximité. Elle a pour but également d’améliorer le cadre de vie des Stéphanois et de développer des services innovants.

Gaël Perdriau, Président de Saint-Etienne Métropole et maire de Saint-Etienne, l’affirme : « Nous souhaitions que La Poste soit un partenaire dans notre politique de logistique urbaine concernant l’acheminement du dernier kilomètre. »

Déjà engagée dans une démarche de livraison en mode doux puisque 86 tournées de distribution de ce type sont déjà en place, La Poste s’engage à poursuivre les efforts réalisés en convertissant le reste de ses tournées diesel en tournées « à faible émission ».

La Poste va mettre en place, au sein de la zone à circulation restreinte de la ville de Saint-Etienne, un dispositif de livraison, le soir, en véhicules à faible émission, des colis plus volumineux ou nécessitant une remise contre signature.

Philippe Wahl résume :« Ce projet commun va permettre la desserte des sites de colis et va aider la métropole Stéphanoise à mieux gérer le flux de croissance des marchandises, et surtout d’aborder les dix ans de croissance du e-commerce de manière très positive. »

La Poste va également installer des consignes à colis dans des espaces publics, des lieux de flux multimodaux de Saint-Etienne Métropole, des zones d’habitation dense ou de concentration de commerces de proximité.

La Métropole de Saint-Etienne s’engage à mettre en place une réglementation du transport de marchandises offrant des plages horaires de circulation plus larges pour les véhicules à faible émission. Elle va également déployer un réseau de stations d’avitaillement de gaz naturel pour véhicules (GNV) ouvertes au public.

« Nous souhaitons continuer vers cette démarche environnementale avec La Poste »

Saint-Etienne Métropole et la ville de Saint-Etienne examinent les conditions d’implantation de consignes automatiques à colis et va favoriser l’émergence de centres de distributions urbains (CDU) multi-opérateurs et d’espaces logistiques urbains (ELU) en zones denses.
 Philippe Wahl complète :« La Poste s’engage à respecter la réglementation que La Métropole de Saint-Etienne met en place selon les périmètres de livraison et se met au service des commerçants pour assurer non seulement la livraison de leurs colis mais également la gestion de leurs stocks internes. Nous allons créer un pôle de rassemblement des flux du colis pour desservir la métropole. »

Pour anticiper sur des évolutions futures, La ville de Saint-Etienne a pris, depuis 2013, un arrêté interdisant la circulation de gros porteurs en centre-ville. L’objectif principal de La Métropole de Saint-Etienne est d’améliorer le confort de ses administrés en diminuant les encombrements dans le centre-ville et la pollution de l’air.« Nous avons donc privilégié les véhicules électriques pour le dernier kilomètre. Nous souhaitons continuer vers cette démarche environnementale avec La Poste, qui a une flotte de véhicules propres »,précise Jean-Pierre Berger, adjoint au maire à la Ville de Saint-Etienne, conseiller communautaire de Saint-Etienne Métropole.