Événement
2 min

Des réponses aux objectifs de développement durable

Transitions écologiques
Auvergne-Rhône-Alpes

Du 8 au 11 mai 2019, Lyon accueillait la 56e Conférence de Zone Europe organisée par Jeune chambre internationale (JCI) Europe à l’Université Lyon 3. Le thème de la rencontre était la révolution de l’engagement. Stefanie Cochet, présidente de la JCI, revient sur cette conférence et le partenariat avec le Groupe La Poste, qui était représenté par Muriel Barnéoud, directrice de l’engagement sociétal.

Photo avec Muriel Barnéoud, directrice de l’Engagement Sociétal du Groupe La Poste, et Élodie Duputel, présidente de la Jeune Chambre Économique de Lyon.
Muriel Barnéoud, directrice de l’Engagement Sociétal du Groupe La Poste, et Élodie Duputel, présidente de la Jeune Chambre Économique de Lyon.

Agir localement pour transformer globalement

Près de 2 000 leaders citoyens, de France et d’Europe, qui se sont réunis pendant 4 jours pour s’informer, se former, s’inspirer et agir en faveur des 17 grands objectifs de développement durable à l’horizon 2030 définis par l’ONU, appelés « Global Goals ».

Ces « Global Goals » regroupent des défis tels que le changement climatique, l’éradication de la pauvreté, le développement de l’économie et la garantie de la paix et de la justice dans le monde. Un atelier d’intelligence collective appelé « Hack4GlobalGoals » a permis aux participants de construire des solutions concrètes pour la mise en œuvre de ces objectifs mondiaux.

Pour Stefanie Cochet, présidente de la JCI, la Jeune Chambre Économique (JCE) partage de fortes valeurs avec Le Groupe La Poste, concernant notamment le développement responsable. « Comme La Poste, nous sommes ancrés sur notre territoire, pour agir localement et avoir un impact global. Être partenaire avec La Poste pour la Conférence de Zone Europe signifie beaucoup. À la JCE, nous sommes persuadés qu’il faut rassembler les acteurs économiques et les citoyens pour construire un avenir meilleur. La présence de Muriel Barnéoud, directrice de l’engagement sociétal du Groupe La Poste, sur la table ronde autour du thème "Quelle est la contribution de l’Europe aux objectifs de développement durable ? La jeunesse, une actrice clé pour aujourd’hui et demain ?" en est l’exemple. Comme l’a si bien dit Muriel Barnéoud pendant cette table ronde, "nous n’avons jamais eu autant le pouvoir de changer les choses" ».

Concilier croissance économique et développement durable pour faire de la France une start-up Nation responsable

Pour Stefanie Cochet, l’intervention de Muriel Barnéoud a permis d’éclairer les jeunes leaders citoyens européens présents sur les valeurs d’un grand groupe et la façon dont il les met en œuvre au quotidien dans ses activités.

135 associations locales développent des actions, en lien avec les global goals, au bénéfice du territoire. Certaines d’entre elles abordent des thématiques prioritaires pour La Poste comme l’aménagement et la valorisation du territoire, l’éducation budgétaire, l’inclusion, la silver économie… Un film de communication sur les actions de la Jeune chambre économique est prévu pour diffusion sur l’ensemble du territoire.

Le Groupe La Poste pourrait également rejoindre les entreprises signataires de la Charte du Recruteur Citoyen, lancée en 2018 par la Jeune chambre économique française (JCEF). Cette charte vise à faire reconnaître par l’entreprise les compétences acquises dans un cadre non formel (les softs skills) et à valoriser pleinement le bénévolat dans ses politiques de recrutement, de formation et de gestion des talents.

« Cette action s’intègre dans notre thème national actuel visant à une meilleure insertion économique et citoyenne de la jeunesse, reconnue lors de la conférence européenne comme meilleur programme d’action national européen », poursuit Stefanie Cochet.

Une première démarche de partenariat entre la JCEF et La Poste est en cours avec la participation à l’action Booster For Good, du 17 au 29 juin. Ce véritable tour de France de l’engagement a pour objectif de faire de la France une start-up Nation responsable.

Stefanie Cochet de conclure : « Des pistes sont également à construire autour de notre nouveau thème national qui sera développé à partir de 2020 sur « l’optimisation des ressources pour allier développement économique et durable ».

Qu’est-ce que la Jeune Chambre Économique ?

La Jeune Chambre Économique (JCE) est un réseau de jeunes de 18 à 40 ans, visant à faire émerger des projets innovants d’intérêt général, au bénéfice des territoires, tout en formant des bénévoles à devenir des acteurs du changement. C’est un incubateur de leaders citoyens, qui propose un parcours bénévole, tourné vers l’apprentissage de la citoyenneté active et visant à déclencher de futures prises de responsabilités, qu’elles soient professionnelles, politiques ou associatives, conscientes des enjeux sociétaux.
La JCE porte une méthodologie de formation par l’action, permettant aux jeunes d’acquérir de nouvelles compétences et de révéler leur leadership, tout en apportant des solutions concrètes, ayant un impact positif.

L’engagement sociétal, une responsabilité citoyenne et une opportunité de croissance

« La Poste est confrontée à de profondes mutations de son environnement, impliquant à la fois des risques et des opportunités.
Fidèle à son objectif et à ses valeurs, La Poste est résolue à aller au-delà de la responsabilité sociale et à faire de son engagement sociétal un véritable facteur de croissance. Notre engagement sociétal s’articule autour de 3 axes : soutenir la cohésion sociale et territoriale, promouvoir l’avènement d’un numérique éthique et responsable, et participer activement à la transition écologique.
Pour que la mise en œuvre de cette politique RSE exigeante soit un succès, cela suppose qu’elle irrigue nos organisations opérationnelles et commerciales, qu’elle contribue à défricher de nouveaux marchés et à développer de services à portée sociétale, et enfin qu’elle donne du sens pour engager les postiers dans le mouvement de transformation.
Cette politique RSE s’ancre dans les objectifs de développement durable des Nations Unies. »
Muriel Barnéoud, directrice de l’Engagement sociétal du Groupe La Poste