Éclairage
5 min

Dans l’Aisne, détection de la précarité énergétique

Transition écologique

La communauté d’agglomération Chauny-Tergnier-La Fère a fait appel à La Poste pour repérer les propriétaires en situation de précarité énergétique. Une première dans l’Aisne.

La communauté d’agglomération Chauny-Tergnier-La Fère, dans l’Aisne, a sollicité La Poste pour la détection des ménages en situation de précarité énergétique. Cette démarche s’inscrit dans le cadre du programme Diagnostics énergétiques pour accompagner la rénovation (DEPAR) validé et reconduit par l’État. Le but du diagnostic est de sensibiliser le foyer aux économies d’énergie et de donner envie d’entreprendre des travaux.

Une démarche en deux temps

Dans un premier temps, La Poste propose à la collectivité locale d’identifier les zones en situation de précarité énergétique. Puis, le facteur réalise une visite au domicile des particuliers pour les sensibiliser aux enjeux et aux dispositifs de la rénovation énergétique, via la remise d’un document. Jérôme Houllier, directeur des ventes Picardie précise : « Le facteur propose également un questionnaire pour pré-qualifier le logement et il programme une visite du logement par l'association Solidaires pour l'Habitat (SOLIHA) de l'Aisne. »

« Les gens écoutent leur facteur »

5 565 foyers sont concernés par ce questionnaire. L’objectif est d’atteindre 75 diagnostics d’ici la fin de l’année. Le président de l’agglomération, Bernard Bronchain, se félicite de ce partenariat avec La Poste : « Il y a tellement de démarcheurs que les gens ne sont pas toujours réceptifs. En passant par les facteurs, on sait qu’il y aura une écoute. » Il insiste sur le côté social de cette démarche : « Souvent, ce sont des personnes qui ne se manifestent pas. Nous espérons que cette phase de détection permettra à des habitants aux revenus modestes de sortir de situations souvent complexes. »

Les travaux les plus fréquents concernent l’isolation des plafonds hauts, le changement de chaudière ou le remplacement d’une ventilation mécanique contrôlée.

Les bénéfices du diagnostic énergétique

Bénéficier gratuitement d’un diagnostic permet d’avoir une meilleure connaissance de son logement à la suite ou avant des travaux ● Connaître les travaux les plus pertinents à faire pour réaliser le maximum d’économies d’énergie ● Connaître les financements auxquels on peut prétendre et à quelles conditions ● Bénéficier de la remise d’un kit gratuit « écogestes », qui permet au foyer une économie d’énergie de 260 € par an : douchette, mousseur, 4 ampoules à led.

Objectif : lutter contre la précarité énergétique

Bernard Bronchain, président de la communauté d’agglomération Chauny-Tergnier-La Fère, explique la démarche qui a été engagée et en quoi les facteurs en constituent un maillon essentiel.

Pourquoi avoir mis en place ce partenariat sur votre territoire ?

C’est une expérimentation à laquelle nous avons souhaité participer car nous savons qu’il est très difficile de détecter les ménages qui sont les plus touchés par la précarité énergétique. L’objectif de cette démarche est de les sensibiliser aux usages économes en énergie, de diagnostiquer leur logement pour les orienter vers des dispositifs d’accompagnement à la rénovation.

A qui s’adresse ce programme ?

Nous savons que de nombreux ménages de notre territoire n’ont pas les moyens financiers pour réaliser des travaux dans leur logement. Cette campagne de détection et de sensibilisation a donc pour but de les aider. Consciente des enjeux liés à la précarité énergétique, notre communauté d’agglomération mettra en place dès 2019 un dispositif financier d’aide à l’amélioration de l’habitat et les publics modestes seront au cœur de ce futur programme.

Que vous apporte La Poste dans ce dispositif ?

Il y a tellement de démarcheurs que les gens sont de moins en moins disposés à répondre à des questions concernant leur logement. Cette méfiance qui s’est installée est tout à fait logique. En passant par les facteurs, nous savions qu’il y aurait forcément une écoute. Pour preuve, en tout juste deux mois, plus de 1 000 personnes ont accepté de répondre au questionnaire proposé par les facteurs. Le bilan est donc très positif.

La Poste informe, l’association SOLIHA réalise le diagnostic

Catherine Pierquin, directrice de SOLIHA Aisne, explique la procédure de A à Z, de La Poste à SOLIHA...

« Le partenariat avec La Poste s’organise simplement : quand les factrices et facteurs rendent visite aux particuliers, ils leur parlent du diagnostic énergétique réalisé par SOLIHA. Si la personne est intéressée, elle peut prendre un rendez-vous directement auprès de sa factrice ou de son facteur. Nos techniciens viennent ensuite pour le diagnostic. Il s’agit d’un bilan énergétique du logement, grâce auquel il est possible d’établir une estimation des travaux à réaliser, de leur coût, et des économies d’énergie qui seraient engendrées. Des conseils sont également donnés pour améliorer le chauffage, l’isolation, la ventilation et le confort, avec une indication des aides financières pouvant être mobilisées. »