Comment La Poste calcule son empreinte carbone

Transitions écologiques
National

Pour mener une politique de neutralité carbone efficace, il faut commencer par la mesure des émissions. Évaluations externes régulières, certifications… Explications de la démarche du Groupe.

Trois points à retenir:

  • La Poste mesure 100 % des émissions liées à ses activités.

  • La Politique RSE du Groupe est évaluée par des agences et des experts externes.

  • La trajectoire de réduction des émissions de CO2 de La Poste a été validée Science Based Targets

Le Groupe mesure 100 % de ces émissions sur l’ensemble de ses activités, correspondant à son CA annuel consolidé (de 24,7 milliards). Ce travail s’effectue via un système de reporting auprès des branches et filiales (pour 94%) et par extrapolation du CA pour les filiales qui ne font pas l’objet de reporting par les branches (6%). Ce dispositif de mesure est certifié par un organisme tiers indépendant (KPMG).

Une exigence de transparence

La Poste agit ainsi dans la plus totale transparence. Sa politique carbone est évaluée par l’organisation référente CDP (ex Carbon Disclosure Project) qui a accordé la note A- au Groupe en 2019, pour son engagement en faveur d’une économie réellement durable. Par ailleurs, la politique RSE dans sa globalité est évaluée par plusieurs agences de notation sociale et environnementale comme Vigeo Eiris, ISS-oekom, Sustainalytics et une agence spécialisée dans la supply chain (Ecovadis).

75/100, c’est l’évaluation la plus haute jamais attribuée, tous secteurs d’activité et tous pays confondus, par l’agence Vigéo Eiris.

Une trajectoire validée par le SBT

La trajectoire de réduction des émissions de CO2 définie par La Poste a été validée Science Based Targets (SBTi) en 2019. Initiative conjointe du CDP, du Pacte mondial des Nations Unies, de l’Institut des ressources mondiales (WRI) et du WWF, le SBTi aide les entreprises à définir des objectifs de réduction des émissions de CO2 en se fondant sur des données scientifiques. Cet accompagnement permet aux entreprises de s’inscrire dans la trajectoire de l’accord de Paris visant à limiter la hausse des températures à 2°C.

Au 28 mai 2019, 879 entreprises dans le monde sont engagées dans la démarche SBT. La Poste fait partie des 63 entreprises françaises et des 377 entreprises, dans le monde, reconnues par les 4 ONG internationales pour leur action en faveur du climat.