Éclairage
5 min

Chronopost : livraison 100% propre et lancement de ChronoCity à Paris

Transitions écologiques

Filiale du Groupe la Poste, Chronopost a annoncé le 2 octobre livrer l’intégralité de la ville de Paris avec des véhicules propres. Une première à l’échelle d’une capitale mondiale. L’expressiste a également présenté un nouveau concept : ChronoCity.

Photo du nouveau véhicule électrique de Chronopost devant la tour Eiffel.
A l’occasion de sa double annonce, Chronopost a également dévoilé son nouveau véhicule électrique.

« Aujourd’hui, nous ouvrons un nouveau chapitre dans la manière dont l’industrie du transport accompagne les attentes de ses clients et s’inscrit dans la responsabilité environnementale. Depuis toujours, les moyens mis à disposition de cet enjeu étaient considérés comme une contrainte. Chez Chronopost, nous avons depuis longtemps décidé de le voir comme une opportunité. » C’est ainsi que Martin Piechowski, président de Chronopost, a présenté, mercredi 2 octobre, le dispositif environnemental de la filiale du Groupe dédiée au colis express de moins de 30 kg.

Depuis mi-septembre, a-t-il annoncé, Chronopost livre l’intégralité de la ville de Paris en véhicules propres, électriques ou GNV (roulant au gaz naturel pour véhicules). Cet engagement fort, pris par le leader français du colis express auprès de la Mairie de Paris en 2018, « impose aujourd’hui à l’ensemble de la profession un nouveau standard de livraison », estime Martin Piechowski.

500 nouveaux véhicules propres en France d’ici à 2020

Transportant quotidiennement dans la capitale 25 000 colis répartis dans 230 tournées de livraison, la flotte parisienne de Chronopost est composée de 190 véhicules électriques (utilitaires, vélos-cargo et trolleys) et de 40 véhicules GNV, soit une réduction de 87% des émissions carbonées, équivalente à 560 tonnes de CO2 en moins.

« Ce n’est qu’une première étape, assure Martin Piechowski. 300 nouveaux véhicules propres seront déployés sur l’ensemble du territoire d’ici à fin 2019. Puis 200 autres d’ici à juillet 2020, à Strasbourg, Lille, Rouen, Nantes, Toulouse, Bordeaux, Montpellier, Lyon, Marseille, Nice et dans une commune de la grande couronne parisienne, avec pour objectif clairement affiché de livrer à terme la plus grande partie du territoire français en véhicule décarbonné. »

ChronoCity : quatre sites en Île-de-France

Également présenté le 2 octobre, le nouveau concept urbain de Chronopost, ChronoCity, contribue lui aussi à l’atteinte de cet objectif écologique. Il s’agit de sites urbains d’une surface de moins de 500 m2 installés au cœur du centre-ville pour être au plus près des clients destinataires.

ChronoCity associe en un même lieu deux espaces distincts permettant d’assurer une expérience client optimale. D’une part, une zone logistique pour traiter et de livrer en moyens doux (à vélo, à pied ou en véhicule électrique) les colis d’un quartier, 500 à 1 000 paquets répartis dans cinq à dix tournées quotidiennes. D’autre part, un espace ouvert au public proposant, outre l’envoi et la réception de colis, des services à valeur ajoutée – essayage dans une cabine dédiée, tests d’appareils électroniques… – et la mise à disposition du matériel nécessaire à l’envoi ou au retour de colis.

Deux ChronoCity sont déployés aujourd’hui, un à Boulogne-Billancourt et un à Levallois-Perret. Dès octobre, deux nouveaux sites ouvriront dans les 14e et 20e arrondissements.

Un engagement carbone de longue date

Précurseur en matière de logistique urbaine, Chronopost a fait le choix d’investir sur le long terme dès 2005 avec l’ouverture de son premier espace logistique urbain à Paris (sous la place de la Concorde), la mise en place des premières tournées de livraison à pieds et le déploiement des premiers véhicules électriques. Depuis, l’expressiste teste régulièrement de nouveaux modes de transport, déploie de nouvelles flottes et ouvre de nouveaux sites répondant à ces enjeux.

Pour en savoir plus, téléchargez le communiqué de presse