Éclairage
5 min

Chartres Métropole et La Poste, ensemble pour le DEPAR

Transitions écologiques
Centre-Val de Loire

Premier du genre au niveau national, Chartres Métropole et La Poste se sont associées dans un programme original en faveur de la rénovation énergétique : DEPAR. De quoi s’agit-il ?

Rémi Bizet, chargé d’opération chez SOliHa, réalise les diagnostics énergétiques chez les particuliers, les conseille et les accompagne dans leur projets de rénovation de leur habitation.
Rémi Bizet, chargé d’opération chez SOliHa, réalise les diagnostics énergétiques chez les particuliers, les conseille et les accompagne dans leur projets de rénovation de leur habitation.
Lors du diagnostic énergétique, l’expert SOliHa remet un kit « Éco-gestes » contenant des accessoires d’économie d’énergie (ampoules LED, pomme de douche économiseur d’eau, mousseur…).
Lors du diagnostic énergétique, l’expert SOliHa remet un kit « Éco-gestes » contenant des accessoires d’économie d’énergie (ampoules LED, pomme de douche économiseur d’eau, mousseur…).

La loi relative à la transition énergétique pour la croissance verte ambitionne de rénover, en France, 500 000 logements par an, dont 380 000 maisons individuelles. La Poste propose d’accompagner les collectivités locales dans leurs actions auprès des particuliers et ainsi, accélérer la transition énergétique des territoires.« Parce qu’elle cultive une culture de l’innovation, confie Serge Berthet, directeur des ventes entreprises à La Poste en Centre-Val de Loire,Chartres Métropole s’est associée à La Poste dans un partenariat original et premier du genre au niveau national ». Il s’agit d’un programme développé par La Poste. Son nom : DEPAR (Diagnostics énergétiques pour accompagner la rénovation).

Concrètement, de quoi s’agit-il ?

Ce partenariat entre Chartres Métropole et La Poste vise à promouvoir la transition énergétique. Comment ? En réalisant un diagnostic énergétique de l’habitat dans la zone périurbaine du territoire de Chartres Métropole et en informant les propriétaires sur les aides existantes pour les travaux d’amélioration de leur habitation.

Un dispositif, trois acteurs

Dans le cadre de ce partenariat, à l’occasion de leur tournée, les facteurs invitent les clients à répondre à une dizaine de questions. Ce questionnaire a pour but de confirmer que les profils du particulier et de son habitation correspondent aux critères des bénéficiaires de l’Opah (Opération programmée de l’amélioration de l’habitat).« Et qui mieux que le facteur connait les clients de sa tournée ? », souligne Serge Berthet.

Ensuite, un technicien de SOliHA, premier acteur associatif du secteur du logement en France et doublement missionné par La Poste et Chartres Métropole, prend le relais. Il effectue le diagnostic énergétique via perféo, un outil développé par La Poste, et assure le suivi et le conseil auprès du particulier pour ses travaux de rénovation énergétique.« DEPAR est un dispositif incitatif. La réalisation du diagnostic n’engage à rien. Il permet simplement aux particuliers de mieux orienter leurs choix, de connaître les subventions auxquels ils ont droit. SOliHA reste neutre dans le choix des artisans. Nous sommes là pour apporter une assistance à maîtrise d’ouvrage. Le maître d’ouvrage reste le particulier », indique Sandra Niro, responsable d’agence Eure-et-Loir SOliHA basée à Luisant (28).

Pourquoi ce partenariat avec La Poste ?

« L’enjeu est de pouvoir toucher les particuliers éloignés de l’agglomération et qui ne passeront pas au guichet unique », indique Rémi Trocmé, responsable du service habitat de Chartres Métropole. En France, qui d’autre que La Poste passe devant chaque foyer ?« C’est aussi un partenaire de confiance », complète Rémi Trocmé.

Ce que confirme Caroline et Arnaud*, habitants de l’une des 10 communes de l’agglomération de Chartres concernées par le dispositif. Ils ont été rassurés d’ouvrir leur porte à Priscillia Parizy, factrice à la plateforme Courrier de Gellainville (28) :« On est tellement sollicités de toute part que, sincèrement, je n’aurais pas ouvert si ça n’avait pas été la factrice et je n’aurai pas contacté SOliHA ».

Pour Priscillia Parizy, c’est sûr« La Poste ouvre des portes. C’est réellement un gage de confiance pour les clients parfois réfractaires à communiquer les critères d’éligibilité qui sont de l’ordre du privé ».

En s’appuyant sur la confiance accordée au facteur, deuxième personnage préféré des français, après le boulanger, Chartres Métropole contribue à informer les« 41% des particuliers qui renoncent aux aides auxquelles ils ont droit par méconnaissance des dispositifs existants et par manque de confiance », souligne Rémi Trocmé.

10 communes concernées

La mise en œuvre du dispositif DEPAR sur l’agglomération chartraine est prévue à : Berchères-les-Pierres, Briconville, Challet, Clévilliers, Corancez, Dammarie, Fresnay-le-Comte, Fresnay-le-Gilmert, La Bourdinière-Saint-Loup et Prunay-le-Gillon.

*Par souci de discrétion et de respect de la vie privée, ce couple n’a pas souhaité que son nom soit divulgué dans l’article.