Aix-en-Provence accueille sa première plate-forme multiflux courrier colis

Provence-Alpes-Côte d’Azur

Face à l'augmentation de l'activité colis et aux nouveaux standards des délais de livraison, La Poste adapte son outil industriel et logistique. A Aix-en-Provence, la future plateforme de préparation et de distribution du courrier (PPDC) multiflux sera inaugurée en décembre 2020.

D’une superficie de près de 4 650 m², la future plate-forme de préparation et de distribution du courrier (PPDC) multiflux d'Aix-en-Provence réunira l’activité des actuelles PPDC et agence Coliposte situées dans la zone industrielle des Milles. Une nouvelle structure, première du genre à voir le jour dans la région sud, capable de traiter aussi bien bien le courrier que les colis mais également les petits paquets internationaux (PPI), la presse ainsi que les flux Chronopost et Médiapost.

La future PPDC multiflux d'Aix-en-Provence, en cours d'achèvement
La future PPDC multiflux d'Aix-en-Provence, en cours d'achèvement

Un outil au service du e-commerce

Marcel Castellani, chef de projet et directeur de la PPDC d’Aix-en-Provence, nous explique la raison d'être de cette future plate-forme logistique :« La création de ce nouvel établissement répond à plusieurs enjeux. Tout d’abord, il s’agit d’améliorer les conditions et la qualité de vie au travail de nos agents. Dans les nouveaux locaux, ils profiteront de ce qui se fait de mieux en matière de bâtiment industriel et de conditions de travail. Ce nouvel outil va également nous donner les moyens de développer notre offre de livraison de colis en J+1 : un délai qui se traduit par la réception du colis sous 24 heures et qui répond à la demande de nos clients". Une transformation permettant à La Poste de se positionner dans un contexte concurrentiel, de répondre aux nouvelles normes du e-commerce et de conserver sa place de référent sur un marché en forte croissance. "Bien entendu, c’est à l’échelle de l’hexagone que cet objectif sera atteint : la PPDC multiflux d’Aix-en-Provence étant l’un des maillons de la modernisation industrielle de La Poste".

Une localisation stratégique

Le choix d'installer la future PPDC multiflux à Aix-en-Provence a été mûrement réfléchi. La situation géographique du futur outil logistique est idéale : elle permet de desservir l’ensemble des établissements de son bassin qui recouvre les Bouches-du-Rhône, une partie des Alpes-de-Haute-Provence et de Vaucluse. Avec près de 1 500 entreprises et 30 000 emplois, Aix-en-Provence possède le premier pôle d’activité de France et constitue le deuxième pôle économique des Bouches-du-Rhône. Aix-en-Provence est la quatrième zone commerciale du territoire national avec ses 24 millions de visiteurs par an. Le potentiel en matière de développement économique est avéré.

Une rationalisation des coûts

Malgré le confinement et l'actuel état d'urgence sanitaire, l'avancement de la future PPDC multiflux n'a pris aucun retard : "Durant cette période, les entrepreneurs ont pu continuer d’intervenir régulièrement sur le chantier" reprend Marcel Castellani. "Concernant l’avancement des lots de travaux portés par différents experts en interne, (technique, transport, organisation, commercial, RH, etc.) la dernière réunion du groupe projet m’a également rassuré sur la tenue de nos engagements, chacun ayant pu continuer à travailler ou télétravailler". La future plate-forme logistique s'inscrira dans le Système de Management de l’Énergie du Groupe. "En réalisant ce nouveau projet, nous allons améliorer notre performance en mutualisant nos véhicules et en diminuant nos charges immobilières, notamment sur le loyer mais aussi sur le post énergétique" précise Marcel Castellani. "Une véritable rationalisation de nos coûts de transport avec moins de liaisons routières nécessaires à l’alimentation et à la dispersion du produit."

La livraison du bâtiment est prévue pour novembre 2020. Un aménagement pour l'exploitation postale sera prévu dans la foulée. Un démarrage en 2 vagues est prévu : le 14 décembre 2020 pour l’activité Courrier et le 19 janvier 2021, à la fin de la peakperiod, pour l’activité Colis.