Agences postales communales de l’Orne : Une formation innovante

Normandie

Dans l’Orne, dix îlots numériques ont été installés dans des agences postales communales. Les gérantes ont bénéficié d’une formation financée par la commission départementale de présence postale territoriale afin de mieux accompagner les habitants dans leurs démarches en ligne.

"L’objectif des îlots numériques est de permettre aux gérantes d’agences postales communales d’apporter une aide aux usagers dans leurs démarches en ligne", débute Gilles Havard, délégué territorial du Groupe La Poste dans l’Orne. La commission départementale de présence postale territoriale (CDPPT) de l’Orne a souhaité l’installation d’îlots numériques dans 10 agences, à titre expérimental, afin de réduire la fracture numérique en zone rurale. "Mais les doter d’un matériel performant sans leur apporter une formation n’avait pas beaucoup d’intérêt", poursuit Gilles Havard. "Afin de proposer une offre complète aux collectivités, la CDPPT a donc voté un budget complémentaire pour former les gérantes".

La formation a été confiée à Créative, une entreprise caennaise spécialisée en médiation numérique qui a conçu des modules spécifiques pour ces agences communales. La Carsat, la CAF et la CPAM sont également intervenues pour présenter les services disponibles sur leurs sites, avec l’appui de la responsable de l’animation des partenariats, Maryline Villedieu. A l’issue des 4 jours de formation, le numérique, la sécurité, la gestion du matériel ou encore la navigation sur les différents sites n’avaient plus de secret pour les 10 gérantes.

Magali Barbier, gérante de l’agence de la Chapelle d’Andaine, a suivi une formation pour accompagner les habitants à réaliser leurs démarches en ligne.

Une réelle plus-value pour l’agence

"Enfin une vraie formation", confie l'une des gérantes. "Je n’ai plus le sentiment d’être isolée car on a appris à se connaître, et en plus dans une ambiance très conviviale. Je suis fière de faire partie de cette expérimentation". Pour Magali Barbier, gérante de l’agence de La Chapelle d’Andaine, disposer d’un tel matériel est une réelle plus-value pour une agence postale communale. "Un nouvel outil bien perçu par la population qui réside en zone rurale. Ce sont parfois des personnes très éloignées du numérique, ou des personnes autonomes mais sans matériel à leur domicile, qui viennent utiliser l’ilot numérique. Désormais, il faudrait développer la communication pour faire connaître ce service au plus grand nombre".

Un premier niveau d’accompagnement

Une autre gérante ayant suivie la formation poursuit : "Beaucoup de nos clients sont en difficulté face à la dématérialisation. Nous allons pouvoir leur apporter un premier niveau d’accompagnement. Et pour les dossiers plus complexes, nous les orienterons vers l’espace France Services le plus proche". Après cette première étape, Créative proposera régulièrement des sessions complémentaires de perfectionnement dans le cadre d’e-learning. De leur poste informatique, les gérantes pourront tester leurs connaissances, découvrir les dernières nouveautés en matière de numérique et échanger entre elles et Créative via un réseau dédié. A Gilles Havard de conclure : "Il reste désormais à faire la promotion de ces îlots numériques auprès de la population... avec l’appui des nouveaux élus."

Rôle des CDPPT

Composées de 8 élus territoriaux, d’un représentant de La Poste et d’un représentant de l’État, les commissions départementales de présence postale territoriale (CDPPT) veillent globalement à la bonne application du contrat de présence postale territoriale. Elles gèrent également le fonds de péréquation et s’assurent de la présence postale territoriale effective sur le territoire de leur département. Les CDPPT ont pour mission de faire ressortir les besoins des populations, de donner leur avis sur les projets de La Poste (modernisation du réseau, évolution des points de contact, etc) et de traiter les priorités départementales d’attribution du fonds de péréquation.