A l’Haÿ-les-Roses, La Poste se met au service d'Idocaps

Ile de France

Pierre Simonin est le directeur et fondateur de la société Idocaps qui commercialise sur internet des capsules biodégradables et compatibles Nespresso à remplir soi-même. Durant la crise sanitaire, il a pu compter sur le soutien et le professionnalisme de l’équipe du bureau de poste de L’Haÿ-les-Roses.

La crise sanitaire montre, aujourd'hui plus que jamais, que La Poste est utile à ses clients ; utile aux entreprises et à tous les professionnels. Ce besoin de proximité humaine est porté chaque jour par plus de 100 000 postiers. La Poste se mobilise pour accompagner la reprise économique de ses clients sur tout le territoire. Pierre Simonin, entrepreneur, nous explique comment il aborde sa relation client avec Le Groupe La Poste au quotidien.

En quoi consiste l’activité de votre entreprise ?

Nous sommes une société qui commercialise essentiellement sur Internet le premier dispositif de fabrication de capsules biodégradables et compatibles Nespresso. Nous sommes les premiers à proposer des capsules maison à faire soi-même et en série. Avec notre dispositif "l’Idocaper", vous fabriquez vous-même, avec le café de votre choix, 12 capsules 100 % bio-sourcées, compostables et biodégradables en moins de trois minutes.

Quels sont les usages que vous avez avec La Poste ?

Depuis que nous travaillons avec La Poste, c’est à dire depuis janvier 2020, nous avons eu zéro retour pour casse. Ce qui, à l’échelle du e-commerce, est capital. De plus, durant la période de crise sanitaire, nous n’avons eu aucun retard notable et seulement quelques réclamations. Dans nos métiers, la qualité de la logistique est primordiale. Aujourd’hui, j’entretiens des relations très privilégiées avec La Poste. Plus particulièrement avec l’équipe du bureau de L’Haÿ-les-Roses avec laquelle je travaille.

Quel type de contrat avez-vous souscrit avec La Poste ?

La livraison de tous nos produits est prise en charge par La Poste au national comme à l’international. C’est un contrat de type professionnel. Beaucoup d’opérateurs font appel à Fedex et UPS qui ont certains avantages comme la rapidité, mais en contrepartie c’est un service très coûteux. Au niveau tarifaire, La Poste est très concurrentielle.

Comment avez-vous été accompagné pendant la crise sanitaire ?

Les chargés de clientèle de mon bureau ont toujours assuré la prise en charge rapide de mes colis. Ce qui m’a impressionné, c’est que même en période de confinement durant laquelle nous n’étions certains de rien, il y avait une continuité de service. Le personnel était présent et répondait à mes attentes. Contre vents et marées, ils ont tenu bon.

Comment avez-vous vécu économiquement cette crise sanitaire ?

Nous n’avons pas vraiment été impactés. Nous étions semblablement à un même niveau de vente. In fine, toute la marchandise que nous avons envoyée a été réceptionnée par nos clients. Un retard de 4 à 5 jours a été observé sur certaines commandes. Nous avons des délais qui, en principe, sont de deux à trois jours. Mais la plupart du temps, les commandes arrivent souvent chez les clients dès le lendemain. Quand un paquet arrive, il ne faut pas qu’il soit abimé et qu’il arrive globalement en temps et en heure. Ce qui est le cas avec La Poste. Leur réseau de distribution est très efficace.

Comment envisagez-vous votre collaboration future avec La Poste ?

La vocation d’Idocaps est de se développer à l’international et nous allons très vraisemblablement travailler prochainement sur toute l’Europe avec La Poste. Nous y pensons. Mais nous n’allons pas tout de suite mettre en place ce service car cela sous-entend une organisation différente de nos prix. A terme, nous pourrions proposer un service privilège en Chronopost à destination des régions isolées.