Éclairage
5 min

À Gesvres, La Poste est dans l’épicerie

Développement Territorial

C’est une charmante petite commune d’un peu plus de 500 habitants en Mayenne, située aux portes des Alpes Mancelles. A Gesvres, le point de services La Poste est plutôt atypique. Relais poste durant quelques années, il est devenu, le 3 décembre 2019, une agence communale nichée au sein de l’épicerie du village.

« Auparavant, le relais était situé dans le café-restaurant, confie Denis Duvallet, maire de la commune. Or, en dix ans, nous avions connu deux fermetures de l’établissement. Nous avons alors pensé qu'intégrer l’agence postale dans notre épicerie municipale était mieux adapté. La Poste a tout de suite adhéré à notre suggestion. »

Photo avec, de gauche à droite, Didier Pivette, délégué aux relations territoriales du Groupe La Poste, Denis Duvallet, maire de Gesvres, et Florence Souty et Emilie Véron Fougeray, agents communaux responsables de l’épicerie.
De gauche à droite : Didier Pivette, délégué aux relations territoriales du Groupe La Poste, Denis Duvallet, maire de Gesvres, et Florence Souty et Emilie Véron Fougeray, agents communaux responsables de l’épicerie.

« Ce transfert permet aux habitants de conserver les principaux services postaux 5 jours sur 7, détaille Didier Pivette, délégué aux relations territoriales du Groupe La Poste en Mayenne : affranchissement et expédition de lettres, colis et recommandés, vente d’enveloppes et emballages prêt-à-envoyer, retrait et dépôt de plis et colis, retrait, versement d’argent en espèces et dépôt de chèques sur compte chèques et compte épargne du titulaire (jusqu’à 350 € par semaine). »

Chacun peut aussi y consulter, via une tablette tactile, les offres en ligne de La Poste ainsi que des services publics et municipaux : un plus bien pratique, à l’heure du numérique et de l’e-administration.

96%

des Mayennais résident à moins de 5 km d’un point de service de La Poste,

alors que le contrat d’entreprise signé entre La Poste et l’État fixe ce seuil à 90%.