Publié le 27 septembre 2021

Université d'été du MEDEF : Un moment d'échanges autour de "La Poste de demain"

Numérique
Bourgogne-Franche-Comté

Philippe Wahl était l’un des invités de l’université d’été du Medef de Côte-d’Or, organisée le 9 septembre dernier à Dijon. "Effondrement et émergence, la jeunesse comme levier du changement" : telle était la thématique abordée lors de cet évènement ayant réuni le chef multi-étoilé Alain Ducasse et Justine Hutteau, co-fondatrice de RESPIRE, marque de cosmétiques éco-responsables.

Une dixième édition axée autour d'une thématique forte, adressant un message de soutien aux entreprises du territoire : encourager le rebond et valoriser les initiatives et l’énergie déployée pour maintenir l’activité économique. Au cours de cet évènement riche en échanges, Philippe Wahl aura été amené à expliquer ce que sera "La Poste de demain".

Le métier de facteur, tel qu’il était en 1990, va se réinventer en facteur de services de proximité pour accompagner les 7 millions de seniors de plus de 70 ans en 2040. Une situation donnant à réfléchir quant aux besoins d’une société qui connaîtra une profonde transformation. A travers son nouveau plan stratégique, Le Groupe La Poste poursuit l’ambition de devenir la première plateforme européenne du lien et des échanges, humaine et digitale, verte et citoyenne, au service de ses clients dans leurs projets et de la société toute entière dans ses transformations. Dans cette logique, les outils digitaux de confiance développés par La Poste, tels que Digiposte et l’Identité Numérique La Poste, la clé qui sécurise et simplifie les démarches en ligne, auront notamment été présentés lors de ce moment de partage, placé sous le signe de la relance économique et du regard porté sur l'avenir.

La Poste est une entreprise schumpeterienne, avec des activités qui ralentissent, qui s’effondrent, qui renaissent et qui explosent. Il faut accélérer la transformation du Groupe et installer, à horizon 2030, deux nouveaux métiers : les services numériques de confiance et les services de proximité humaine. Du tiers de confiance dans le monde physique, nous allons devenir le tiers de confiance dans l’univers numérique.

Philippe Wahl

Président-directeur général du Groupe La Poste

Un avenir résolument vert

S'inscrivant naturellement dans le plan stratégique 2030 de La Poste, la transformation écologique aura également été abordée lors de cette université d’été du Medef 21. La Poste est confrontée quotidiennement à cette équation : répondre aux demandes croissantes issues du e-commerce, livrer les colis en centre-ville, être l’acteur majeur du dernier kilomètre tout en limitant les nuisances liées à la circulation et au stationnement des véhicules. Pionnier de la transition écologique, neutre en carbone depuis 2012, La Poste poursuit ardemment ses efforts en faveur de l’environnement et vise désormais le "zéro émission" tout en consolidant son statut de premier réseau de livraison colis en Europe.

La Poste et ses filiales veulent être choisies pour répondre à l’attente des clients de diminuer leur empreinte carbone en leur donnant l’impact réel du produit ou service postal qu’ils achètent.

Le Président-directeur général du Groupe La Poste a profité de son passage à Dijon pour y rencontrer son maire, François Rebsamen. Dans le cadre d'une convention signée entre Le Groupe La Poste et l'agglomération dijonnaise, des solutions de logistiques urbaine innovantes et durables sont établies au sein de la ville depuis 2019. Dijon est la 19e métropole française avec laquelle Le Groupe La Poste a signé une convention de partenariat au bénéfice d'une logistique responsable et d'un développement des offres adaptées aux séniors.

Avec son plan stratégique "La Poste 2030, engagée pour vous", le Groupe va poursuivre sa transformation pour atteindre un modèle économique pérenne et rester utile à la société tout entière.