Publié le 10 mai 2021

Transition numérique : La Poste accompagne les entreprises

Numérique
Grand Est

La Poste se positionne comme tiers de confiance numérique en garantissant la confidentialité des données numériques comme elle le fait avec le courrier pour ses clients. Eric Dugelay, directeur commercial de la direction des entreprises et du développement territorial de La Banque Postale, filiale du Groupe, nous explique les enjeux du digital et de ses outils au service des entreprises, alliant l'humain au numérique.

Eric DugelayDirecteur commercial de la direction des entreprises et du développement territorial de La Banque Postale
1

La crise sanitaire a accéléré la transformation des usages numériques pour bon nombre d’entreprises. Quels constats dressez-vous aujourd’hui dans vos relations avec vos clients ?

1

Eric Dugelay : La crise sanitaire a amené de nouvelles attentes liées aux mutations vers une société plus numérique. Aujourd’hui, nos clients souhaitent des échanges simplifiés mais ultra-sécurisés avec leur banque, la digitalisation entrainant une augmentation des tentatives de fraudes. Nos clients, ce sont les entreprises qui génèrent entre 3 millions et 1,5 milliard d’euros de chiffre d’affaires, et les institutionnels : les associations et les fondations.

2

Comment répondez-vous à ce besoin de relation digitale simplifiée et sécurisée ?

2

Eric Dugelay : Depuis février, nous mettons à la disposition des clients PMO une plate-forme pour simplifier les flux en matière de cash management. Elle permet également la réalisation d’opérations simples et la gestion de trésorerie. L’avantage, c’est que la plate-forme est multi-bancaire : le client, via la même interface, peut échanger des fichiers avec l’ensemble de ses partenaires bancaires. Toute transaction nécessite, à un moment, un engagement officiel. Nous travaillons donc sur la confiance numérique avec la signature électronique, une solution ouverte actuellement aux associations. Progressivement toutes les personnes morales pourront en bénéficier, une fois que nous aurons sécurisé tous les aspects juridiques et de conformité. Digitaliser un certain nombre d’opérations courantes, c’est permettre aux entreprises d’optimiser leur organisation et de gagner en performance. Et bien sûr, la place de l’humain reste essentielle dans nos relations avec nos clients, évoluant vers plus de conseils et d’accompagnement.

3

Comment accompagnez-vous vos clients dans leur propre transformation numérique ?

3

Eric Dugelay : En plus des solutions de relation et de gestion simplifiées, nous travaillons sur la question du paiement. La crise, et les phases de confinement, ont entrainé une augmentation des achats en ligne. Or toutes les entreprises n’ont pas forcément de sites marchands ou de systèmes de transaction en ligne. Avec la solution Scellius nous proposons à nos clients de décrocher vers une plate-forme de règlement sécurisée au moment de finaliser la commande.

Il y a aussi l’open payment, ou autrement dit l’utilisation de votre moyen de paiement sans contact pour accéder à des services. En tant que particulier, vous l’avez peut-être déjà expérimenté : vous payez votre ticket de bus avec votre carte bancaire par exemple, et celle-ci devient votre titre de transport. Deux banques, dont La Banque Postale, proposent des solutions aux collectivités pour déployer à plus grande échelle ces dispositifs. Enfin, nous souhaitons aussi aider nos clients à accéder à de nouvelles formes de financement participatif. Nous travaillons avec notre filiale KKBB pour les particuliers et Lendopolis pour les entreprises.