Publié le 14 avril 2021

Séné : 1ère expérimentation postale de chaudière à bois

Ecologie
Bretagne

La première chaudière à bois sur un site postal a été installée. Opérationnelle depuis l’automne 2020 dans le bureau de Séné, dans le Morbihan, cette installation s’inscrit dans la dynamique d’un Immobilier Durable. Cette initiative, visant à limiter les émissions en CO², est le fruit d’une réflexion menée depuis 2019 dans le prolongement des orientations environnementales et sociétales du Groupe La Poste.

Pour mener à bien ce 1er projet, une étude préalable a tout d'abord été faite par un maître d'œuvre spécialisé en fluides. Un diagnostic concernant les besoins en chauffage du bâtiment et sur les orientations techniques offertes pour assurer le chauffage du site a ainsi pu être établi. Suite à ce diagnostic, Poste Immo, filiale immobilière du Groupe La Poste, a choisi de retenir le modèle de chauffage au bois en prenant en compte deux facteurs essentiels : celui d'une baisse drastique des émissions de gaz à effet de serre et le coût global comprenant installation, maintenance et approvisionnement.

Limiter les émissions en CO²

Cette installation est une alternative à l'usage des énergies fossiles permettant de limiter les émissions en CO². Une chaudière à bois permet effectivement de diminuer par 10 les émissions de gaz à effets de serre par rapport à une chaudière au fioul : 30 g COe/kWh de chauffage contre 324 pour le fuel et 205 pour le gaz réseau.

Proximité et qualité

Les granulés utilisés pour la chaudière proviennent directement de Bretagne. Poste Immo a veillé à assurer un approvisionnement de proximité et de qualité. A Séné, un seul remplissage du silo en granulés à bois suffit à assurer la saison de chauffe. Deux nouvelles installations de chaudières à bois sur des sites postaux viennent d'être validées par la Direction Régionale Ouest de Poste Immo pour une mise en service d'ici l'été 2021. Une autre installation est en cours d'étude d'opportunité.