Publié le 9 mars 2021

Quimper : des apprentis facteurs formés aux risques canins

Ressources humaines
Bretagne

Les morsures de chiens représentent la 4e cause d’accidents du travail chez les facteurs. Afin que ceux-ci puissent exercer leur métier dans des conditions optimales de sécurité, 12 apprentis ont bénéficié d’une formation de sensibilisation au comportement canin.

Les 15 et 16 février derniers, 12 apprentis facteurs ont participé, dans le cadre de leur alternance à l’AFPA (Agence nationale pour la formation professionnelle des adultes) de Quimper, à une formation "prévention morsures" avec un comportementaliste et éducateur canin.

Cette sensibilisation permet de leur donner des clés pour vaincre les appréhensions, adopter les bons gestes et postures en présence d’un chien et savoir se protéger en cas d’agression. Depuis près de dix ans, au sein de son entreprise "Entre hommes et chiens ", Frédéric Guérin apprend aux chiens à vivre avec les hommes et aux hommes à comprendre les chiens. Il a ainsi expliqué aux facteurs comment se comporte l’animal et les signaux à détecter.

Prévenir les accidents et traumatismes

L’objectif 1er de cette formation est de diminuer le nombre d’accidents. Les morsures de chien sont en effet la quatrième cause d’accidents du travail pour les facteurs après les accidents routiers, les chutes et les faux mouvements. Parmi les douze stagiaires présents, trois ont déjà été mordus par un chien. En 2020, 62 facteurs en Bretagne ont été victimes d’un accident canin dont 17 ont dû observer des journées d’arrêt de travail. Au-delà des conséquences médicales, une attaque canine peut également se révéler traumatisante.

En 2020, 62 facteurs en Bretagne ont été victimes d’un accident canin

En adoptant les bons gestes, il est possible d’éviter l’accident. Pour autant, la solution la plus efficace consiste, pour les propriétaires, à faire le nécessaire pour neutraliser l’agressivité de leur chien. La Poste rappelle quelques conseils pratiques aux propriétaires de chien :

  • S’assurer que la boîte aux lettres et la sonnette sont accessibles à votre facteur mais bien hors de portée du chien

  • S’assurer que le chien ne peut pas s’échapper de la propriété en veillant à la bonne hauteur du portail et au bon entretien des clôtures

  • Lorsque que le facteur sonne à la porte du domicile, isoler le chien dans une pièce avant d’ouvrir

  • Si le chien se met à courir pour attaquer le facteur, surtout ne pas courir derrière l’animal. Rester plutôt à distance et rappeler fermement le chien