Publié le 10 mai 2021

Plateforme industrielle courrier de Wissous : une démarche RSE

Ecologie
Ile-de-France

Le prix Fonds Carbone du Groupe La Poste met à l'honneur les actions de réduction des émissions de CO2 portées par ses établissements. Lauréate en 2020, la plateforme industrielle courrier (PIC) de Wissous (Essonne) a mis en place, entre autres actions de responsabilité sociale et environnementale (RSE), le compost au sein de son restaurant inter-entreprises.

Dans le cadre de la loi sur la transition énergétique pour la croissance verte, texte fixant les grands objectifs d’un nouveau modèle énergétique français, le compost (1) demeure un enjeu de société.

Depuis 2016, tous les producteurs de plus de 10 tonnes de bio-déchets annuels (déchets alimentaires) doivent les valoriser en les traitant eux-mêmes ou en les remettant à une collectivité ou à un prestataire. "La PIC de Wissous est engagée en matière de RSE depuis son ouverture en 2007 : collectes régulières et ponctuelles, embauche d’ESAT, communications autour de la RSE, biodiversité, etc." explique Frédérique Bovot, responsable RSE Groupe La Poste."Comme chaque année, le projet Fonds carbone est un tremplin pour mettre en œuvre de nouvelles actions".

L'action de compostage de la PIC de Wissous, en quelques chiffres

110

tonnes de C02 économisées par an

(une tonne équivalent à un aller-retour Paris-New York)

125

kilos de bio déchets

transformés en compost chaque semaine

"En 2020, le dossier présenté pour le concours Fonds carbone consistait en la mise en place de composteurs afin de valoriser les bio-déchets issus de la préparation alimentaire au sein de notre restaurant inter-entreprises" poursuit Frédérique. "Cette action nous a permis, en avance de phase, de respecter la loi sur la transition énergétique tout en continuant à sensibiliser nos agents sur la consommation responsable et la réduction des déchets. Le financement via le projet Fonds carbone nous a permis de nous lancer dans cette nouvelle aventure".

Le projet a été lancé en septembre 2020, aidé par un maitre-composteur Organeo. Celui-ci aide au diagnostic (pesée des bio-déchets) et se charge du choix des composteurs et de leur installation. Le compost est ensuite brassé par le personnel d’un établissement et service d'aide par le travail (ESAT), La Cardon (91), afin d'être recyclé en engrais naturel et non polluant (retour à la terre). "La PIC a ancré l’économie circulaire dans ses activités, explique David Roubière, son directeur. "Dès 2013, la plateforme industrielle courrier avait mis en place des alternatives au jetable comme la réutilisation des chaussures de sécurité et des vêtements postaux. Elle a désormais franchi une étape supplémentaire en compostant".

(1)Fabriqué à partir des déchets de cuisine, le compost est un engrais naturel, riche en matière organique, azote, phosphore. Il permet de réduire la production d’ordures ménagères et contribue ainsi à la préservation de l’environnement. Arrivé à maturation, il devient un engrais naturel.