Publié le 11 mai 2021

Pickup : ouverture de quatre relais en propre en Ile-de-France

Logistique
Ile-de-France

Face à l’afflux de commandes, Pickup s’adapte et lance un nouveau type de relais en propre en Ile-de-France. La filiale du Groupe La Poste a ainsi ouvert 4 relais en propre à Courbevoie, Levallois-Perret, Saint-Ouen et Paris 19e.

Opérationnels pour la plupart depuis la fin d’année dernière, ces nouveaux points s’ajoutent aux 15 000 points Pickup déjà existants et visent à absorber les volumes croissants liés au développement du e-commerce et à l’explosion des flux C2C (1). Ils sont exclusivement dédiés à la gestion des retraits et dépôts de colis par les cyberacheteurs. Ces derniers peuvent donc s’y faire livrer leurs commandes, réalisées sur l’un des 8000 sites e-commerçants proposant l’offre de livraison hors-domicile Pickup.

Face à l’afflux de commandes, Pickup s’adapte et lance un nouveau type de relais en propre en Ile-de-France

Ces points interviennent en complément des relais commerçants et consignes Pickup dans des zones très densément peuplées, où les volumes colis sont particulièrement importants. Ils peuvent absorber un flux de colis jusqu’à 6 fois supérieur à un relais Pickup moyen en zone urbaine. A titre indicatif, le Relais des Rosiers à Saint-Ouen traite 90 colis par jour en moyenne, avec des pics pouvant aller jusqu’à 130 colis par jour en période de forte activité.

Aujourd’hui, la stratégie d’implantation de ces points en propre répond à l’objectif général de Pickup d’adapter son réseau à la densité de population, pour le rendre toujours plus proche des particuliers et leur simplifier la vie au quotidien.

Rencontre avec Mamady Sissoko, Chargé d’Affaires au sein de la direction Réseau Pickup, qui nous accueille dans le relais en propre Pickup des Rosiers à Saint-Ouen.

(1)L'e-commerce C2C (consumer to consumer) est constitué de l'ensemble des échanges commerciaux entre particuliers générés par le biais des sites ou applications d'annonces ou d'enchères, par les espaces ventes d'occasion des marketplaces et par les plateformes de l'économie collaborative.