Publié le 26 juillet 2021

Mobilité durable : le Grand Châtellerault développe le vélo-partage

Ecologie
Nouvelle Aquitaine

Depuis 2014, l’agglomération du Grand Châtellerault, en partenariat avec La Poste, favorise l’usage de modes de transports alternatifs comme le vélo. Rencontre avec son vice-président en charge des mobilités. 

74 % des collectivités citent les modes de transport comme un axe prioritaire de leur stratégie de transition énergétique (1). Dans cette optique, la stratégie de mobilité du Grand Châtellerault s’adresse à différents modes de déplacements : les transports réguliers, solidaires, à la demande, scolaires, ferroviaires, mais aussi les mobilités actives comme le vélo.

Cette stratégie s’inscrit dans le cadre du projet de territoire global co-construit avec ses 47 communes. "Notre stratégie de mobilité se veut communautaire et durable, indique Hindeley Mattard, maire de Colombiers et vice-président du Grand Châtellerault, en charge des mobilités. "Nous essayons d’apporter des réponses aux différents besoins de déplacement des habitants, ce qui est complexe à mener au sein d’un territoire à dominante rurale, avec une population vieillissante. La politique cyclable fait partie de cette réflexion".

Adopter de nouveaux comportements de mobilité

Depuis 2014,Vélibleu, le service de location de vélos classiques et à assistance électrique est opéré en régie par le Grand Châtellerault. Il comprend un service de location de box sécurisés, une offre de location longue durée et une offre en libre-service. Cette dernière, 100 % électrique, est gérée en partenariat avec La Poste, via sa filiale Green’on.

Le vélo n’est plus seulement un phénomène de mode ou un objet de loisirs. La crise sanitaire a boosté l’usage du vélo, notamment pour les trajets de proximité, pour aller à l’école, pour aller travailler, se promener. Vélibleu cherche à influencer les habitudes de déplacement et à inciter au report modal. Accompagner et favoriser la pratique du vélo aujourd’hui, permettront d’accroître son usage demain.

Hindeley Mattard

Maire de Colombiers et vice-président du Grand Châtellerault, en charge des mobilités

Une offre clé en mains d’autopartage électrique

Green’on assure la gestion de la plateforme de réservation, le suivi de l'activité, l'installation et l'entretien des stations en libre-service. "Cette offre clé en main contribue à la transition écologique des territoires et au développement des services de mobilités partagées. Elle favorise l'accès au vélo à tous : citoyens, entreprises, collectivités…, mais aussi permet d’accroître l'offre globale de vélos disponibles et la communication sur le sujet".

L’agglomération mène actuellement une réflexion pour augmenter le nombre de stations : "L’idée, notamment, est d’augmenter le nombre de pistes cyclables qui favorisent l’intermodalité, mais aussi de créer des parcours culturels pour faire connaître notre patrimoine. Plusieurs communes du territoire ont déjà manifesté leur intérêt." 

La Poste pionnière dans le domaine des mobilités douces

"Depuis une dizaine d'années, la Poste est pionnière dans le domaine des mobilités douces. Ce développement s'inscrit donc dans une suite logique, poursuit Hindeley Mattard. La Poste est connue et visible de tous sur l'ensemble du territoire. Cette visibilité et cette présence peut conférer un rayonnement important aux mobilités actives et booster la pratique du vélo pour tous les types de déplacements : pour la cyclo-logistique, les déplacements en entreprise (vélo-taf), mais aussi pour les déplacements du quotidien. Plus les acteurs allant dans le même sens seront nombreux, plus la transition sera aisée". 

Au premier trimestre 2021, Vélibleu en libre-service comptait 2 425 utilisateurs inscrits et 728 utilisateurs actifs.

L’offre vélo-partage du Grand Châtellerault

  • 250 vélos, dont 90 % à assistance électrique

  • 10 stations en libre-service sont installées dans les communes de Cenon-sur-Vienne, Châtellerault, Ingrandes-sur-Vienne Lencloître, Naintré, La Roche-Posay et Thuré

  • 2 nouvelles stations ont été installées récemment : à Ingrandes-sur-Vienne (près du cimetière) et à la gare de Châtellerault

Les stations les plus plébiscitées sont celles de l’hôtel de ville à Châtellerault, suivies des stations de Naintré et de La Roche-Posay. Il y a des flux importants autour des stations, ce qui correspond à un usage de proximité (Thuré, Naintré, La Roche-Posay, Châtellerault). Les échanges intercommunaux sont nombreux, des communes limitrophes vers Châtellerault, mais aussi entre les autres communes.  

(1)Infopro digital études(2020)