Publié le 23 novembre 2020

La Poste participe à l'opération "Tri en Seine"

Ecologie
Ile-de-France

Pour la deuxième année, la direction de La Poste de Paris a participé à l’expérimentation "Tri en Seine", une déchetterie fluviale éphémère installée sur une péniche amarrée au port de Bercy. Une opération menée au coeur du quartier des Deux Rives permettant des gains environnementaux et économiques.

Parmi les déchets générés annuellement, 63 millions de tonnes sont produites par les entreprises (1). Si l’on constate une baisse de la production de déchets de 2% pour les ménages et de 15% pour les entreprises depuis 10 ans, le recyclage et la valorisation des déchets reste un vrai enjeu.

C'est dans ce contexte que les équipes des deux plateformes de préparation et de distribution du courrier (PPDC) de Paris 12 et Paris 13 se sont, cette année encore, mobilisées et impliquées dans l'expérimentation "Tri en Seine". Une opération permettant le tri et la préparation des déchets professionnels : cartons, caddies, divers objets électriques, encombrants, mobiliers cassés, fauteuils, bureaux, palettes. Destination ? La "déchetterie fluviale", installée le 18 septembre dernier port de Bercy. Le transport fluvial des déchets sur l’embarcation longue de 50 mètres et d’une capacité de 500 m3, permet d'éviter les émissions de gaz à effet de serre et les nuisances équivalentes à 25 camions dans Paris.

La Poste participe à l'opération "Tri en Seine"

Une solution agile et économique

La Poste participe à l'opération "Tri en Seine"

Au cours de cette opération, les petits camions électriques de Suez et les triporteurs des associations "13 Avenir", "Cartons pleins" et "l'école de la transition écologique" étaient chargés d’assurer l’acheminement des déchets jusqu’à la barge flottante amarrée sur la Seine. Une solution agile et écologique qui aura mobilisée des acteurs logistiques locaux. A l'issue de l’opération, les déchets des entreprises du quartier des Deux Rives ont été transportés jusqu’au centre de tri situé sur le port de Gennevilliers. Une opération permettant d’optimiser l’usage du fleuve et de réduire les émissions de CO2 comparativement au transport routier.

Près de 19 tonnes de déchets multi-flux collectés cette année

La première édition de l’expérimentation, menée en juillet 2019, avait montré des premiers résultats encourageants. Près de 15 tonnes de déchets multi-flux avaient été collectées pour tout le quartier des 2 Rives. Une opération qui s’était traduite par une réduction de 83% des émissions de CO2 par rapport au modèle de collecte routier. "Cette année, 19 tonnes de déchets ont été collectés, soit 4 tonnes de plus qu’en 2019 !" annonce Nicolas Torchard, risk manager à la direction de La Poste de Paris. "Une belle réussite de synergie inter-entreprises, témoignant d’un engagement fort des participants en matière de réduction d’empreinte carbone sur le territoire parisien".

Depuis 2018, la direction de La Poste de Paris participe à des groupes de travail avec d’autres entreprises du secteur des 2 rives. Avec les participations cette année de la PPDC 13 à hauteur de 263 kg collectés et de 311 kg sur la PPDC12, La Poste s'illustre dans la logique de sa politique RSE (Responsabilité sociétale des entreprises) menée depuis 20 ans.

(1)source ADEME – édition 2020