Publié le 19 septembre 2021

La Poste lance Carreta : un véhicule automatisé dédié à la logistique urbaine

Logistique
Occitanie

Ce 17 septembre 2021, à Montpellier (Hérault), La Poste a présenté le lancement du projet Carreta, un véhicule automatisé dédié à la livraison de marchandises en ville. Celui-ci participera aux livraisons des colis et du courrier pour La Poste et aux livraisons de produits alimentaires pour la STEF (1). Une solution de logistique urbaine innovante et durable.

Montpellier Méditerranée Métropole est le territoire d’expérimentation de Carreta. Entièrement autonome, ce véhicule électrique a été conçu et fabriqué par la start-up TwinswHeel, située à Cahors (Lot). Une innovation logistique au service de l'environnement et conçue comme un soutien à l'action humaine. Son objectif est d'assister les factrices et facteurs dans le transport des colis volumineux et de leur permettre de se consacrer davantage au contact humain.

La phase d'expérimentation de Carreta a été lancée ce 17 septembre 2021 en présence de Michaël Delafosse, maire de Montpellier et président de Montpellier Méditerranée Métropole, Anne-Marie Idrac, haute responsable pour la stratégie nationale de développement des véhicules autonomes et Philippe Dorge, directeur général adjoint du Groupe La Poste, en charge de la branche Services-Courrier-Colis. Le projet Carreta est l’une des 16 expérimentations nationales retenues par l’État pour définir et développer la filière du véhicule autonome en France.

La Poste est un acteur majeur de la logistique en France et en Europe. Nous nous efforçons constamment d’optimiser l’organisation des transports et les modalités de livraisons en veillant à proposer des solutions responsables. En 2020, nous avons connu une hausse de 30 % des volumétries colis. C’est un véritable changement des habitudes de consommation qui profite à l’e-commerce. Aussi la question de l’accès des marchandises aux centres urbains est centrale pour nos activités et la satisfaction de nos clients.

Philippe Dorge

Directeur général adjoint du Groupe La Poste, en charge de la branche Services-Courrier-Colis.

Une solution d’aide logistique aux postiers

La Poste a été missionnée, dès 2018, par Anne-Marie Idrac pour piloter le sujet "Identification et évaluation d’usages", au sein du volet Fret et Véhicules Industriels du programme "France Véhicules Autonomes". Carreta est le seul projet sélectionné au niveau national sur la thématique logistique urbaine. Le Ministère de la Transition écologique et solidaire a donné son feu vert le 12 juillet dernier au lancement de l’expérimentation. "A travers le programme Carreta, nous avons développé, à Montpellier, une application postale du véhicule autonome" précise Philippe Dorge.

"Il viendra apporter une aide matérielle et logistique aux postiers. Cet assistant aidera notamment au port de charges lourdes, permettant aux postiers de se concentrer sur les activités au plus proche de l’humain et du client". 

Une innovation en cours de déploiement

Durant 36 mois, le véhicule sera expérimenté sur des missions de livraisons. Les cas d’usages portent sur la livraison de colis et de courrier pour La Poste et la livraison de produits alimentaires frais pour l’entreprise STEF (1). Dans un premier temps, les déplacements des droïdes se feront accompagnés d’une personne dans le quartier d’Antigone, puis dans le cœur historique de Montpellier. La vitesse sera limitée à 6 km/h.

A l'instar du déploiement des vélos Cargos en cours, le véhicule Carreta s’inscrit dans la recherche de solutions pour optimiser la chaîne logistique au regard des enjeux sociaux et environnementaux, tout en garantissant un service humain de proximité.

Montpellier est un territoire d'innovation : c'est ici que va se mouvoir le 1er véhicule automate. L’objectif de l'Agglomération est de concentrer les centralités commerciales en cœur de ville. L'enjeu est aussi de faire la part aux transports vertueux.

Michaël Delafosse

Maire de Montpellier et président de Montpellier Méditerranée Métropole

Un projet en trois phases

  • 17 septembre 2021 : validation de la sûreté de fonctionnement du véhicule et sa fonctionnalité (capacité à cartographier, à reconnaitre les parcours définis et à détecter les possibles obstacles).

  • Courant 2022 : validation du comportement de Carreta dans son environnement de circulation et de sa capacité à répondre aux contraintes opérationnelles relatives aux horaires, aux route et aux autres spécificités des cas d’usage de La Poste .

  • Courant 2023 : expérimentation en conditions réelles d’utilisation : le véhicule transportera des marchandises pour valider sa pertinence pour les cas d’usages identifiés par La Poste. Les plus petits droïdes pourront porter jusqu’à 40 kg, tandis que les plus grands seront capables de prendre en charge jusqu’à 500 kg.

(1)Leader européen des services de logistique et de transport sous température contrôlée, STEF est le trait d'union entre les univers de l'agro-alimentaire et de la consommation.