Publié le 2 décembre 2020

La Banque Postale finance le projet solaire de Loos-en-Gohelle

Banque et assurance
Hauts-de-France

Accélérer son développement en matière de transition écologique tout en impliquant ses concitoyens, c’est le projet participatif réussi de la ville de Loos-en-Gohelle. Une opération résolument verte, financée par La Banque Postale, filiale du Groupe La Poste.

La ville de Loos-en-Gohelle a décidé de créer, avec un collectif d’habitants, une entreprise citoyenne en mesure d’équiper une partie de ses bâtiments publics de panneaux photovoltaïques mais aussi, à terme, des toitures privées du territoire (particuliers ou entreprises). "Nous souhaitions créer un outil participatif au service de la transition énergétique qui permette de répondre aux besoins des habitants et du territoire" explique Jean-François Caron, maire de Loos en Gohelle.

Une étude fut donc menée conjointement par les équipes communales et l’ingénierie de la SEM Energie Hauts-de-France. 8 bâtiments publics ont été sélectionnés pour leur orientation, taille, inclinaison ou environnement direct afin d’être équipés de panneaux photovoltaïques. Aujourd’hui, la production énergétique de ces 8 bâtiments représente 92% des besoins énergétiques des bâtiments publics de la commune, l’équivalent de 176 foyers.

Les habitants loosois au cœur de la nouvelle société "Mine de Soleil "

Une consultation pour un contrat de concession de service fut menée. Le groupement lauréat (SEM Energie Hauts de France/Sunelis) a monté une entreprise avec la ville de Loos-en-Gohelle et un collectif d’habitants de la commune désireux de s’investir dans le projet. Il s’agit de la SAS "Mine de Soleil". Une appellation symbolique pour cette ville à la démarche écologique qui, auparavant, disposait de mines produisant du charbon.

La Banque Postale, partenaire des collectivités

Pour mener à bien ce projet, la ville a opté pour un financement bancaire et pour un financement des habitants. La Banque Postale, partenaire essentiel des collectivités locales, a remporté le financement bancaire de ce projet résolument écologique. La souscription publique, quant à elle, a rencontré un réel succès puisque la somme nécessaire au bouclage du projet a été dépassée, avec plus de 110 souscripteurs. Un enthousiasme ayant contraint la mairie à bloquer provisoirement la vente de nouveaux titres pour les habitants. 

Le principal travail de la mairie, de ses partenaires (SEM Energie Hauts de France, SUNELIS) et du collectif citoyen a consisté à élaborer un modèle juridique et économique viable pour la nouvelle société. L’objectif à terme est que l’entreprise devienne autonome de la mairie, à la fois financièrement et dans sa gouvernance. Cette structure doit aussi contribuer à lever les freins qui empêchent souvent la population à réaliser de tels projets et investissements : raisons financières, peur de faire face à des arnaques, difficultés liées à gérer un projet depuis la comparaison des devis jusqu’à l’installation du produit, etc.

Des valeurs communes

Pour Le Groupe La Poste, la lutte contre le changement climatique est l’une des préoccupations majeures de sa politique de responsabilité sociale et environnementale. Résolument tourné vers la transition écologique, l'entreprise "Mine de soleil" ne pouvait que correspondre aux valeurs du Groupe La Poste et de sa filiale La Banque Postale. La Banque Postale est le premier prêteur bancaire des collectivités publiques et leur propose des prêts verts visant à financer de manière responsable le développement des territoires. En résulte une transition écologique largement portée par les collectivités.