Publié le 4 octobre 2021

La Banque Postale accompagne Hoffman Green Cement

Banque et assurance
Pays de la Loire

Créée en 2014, L’entreprise vendéenne Hoffmann Green Cement produit de nouveaux ciments décarbonés qui ont une empreinte carbone divisée par 5 en comparaison au ciment traditionnel. L'entreprise innove ainsi pour faire évoluer le domaine du bâtiment et aller vers des constructions plus vertes. Pour financer ses projets écoresponsables, Hoffmann Green Cement recherchait une solution d'emprunt adaptée : c’est ce que La Banque Postale lui a apporté.

Hoffmann Green Cement Technologies développe actuellement son activité industrielle en construisant deux nouveaux sites de production en renfort de sa première unité installée en Vendée. Soucieux de s’entourer de partenaires partageant ses valeurs de responsabilité sociétale, Julien Blanchard, Président de Hoffmann Green Cement Technologies, s’est tourné vers l’offre de prêt vert proposée par La Banque Postale afin de pouvoir développer son activité. Rencontre.

Julien BlanchardPrésident de Hoffmann Green Cement Technologies
1

Le ciment est une industrie connue pour son impact environnemental. Comment votre entreprise a fait de l’enjeu environnemental sa raison d’être ?

1

Julien Blanchard : Le ciment traditionnel a fêté ses 200 ans et le processus n’a pas changé… Excepté depuis l’arrivée des ciments Hoffmann, il y a un peu plus de deux ans, avec un processus complètement différent : à froid, sans cuisson et sans clinker (1). Avec l’arrivée des ciments décarbonés d’Hofmann, nous nous dirigeons vers une industrie de la construction beaucoup plus verte. L’arrêt des quotas gratuits et la réglementation environnementale 2020 sont des dispositifs qui vont inciter, voir contraindre, l’ensemble des acteurs de la construction à construire plus proprement. Nous sommes dans une dynamique de changement dans le domaine de la construction qui fera une belle place à des cimentiers de nouvelle génération comme Hoffman Green Cement.

2

La solution de financement "verte" de La Banque Postale vous semble donc être en phase avec votre projet ?

2

Julien Blanchard : Le type de financement vert proposé par La Banque Postale est un outil très intéressant pour des sociétés comme la nôtre. Nous remplissions un certain nombre de cases pour pouvoir y prétendre : un projet green et une politique RSE très appuyée qui fait partie de l’ADN d’Hoffmann. Solliciter un financement vert auprès de La Banque Postale faisait sens pour la société mais aussi pour l’ensemble des équipes. Ce financement va contribuer au développement industriel d’Hoffmann Green, en appuyant le financement global de deux nouvelles unités de production en Vendée et en région parisienne.

La mise en service de ces deux unités de production, prévues fin 2022 et fin 2023, devraient permettre à Hoffmann Green Cement de développer la présence de son ciment décarboné sur le marché de la construction. Une démarche en phase avec une réglementation à venir de plus en plus contraignante ainsi qu’une demande qui a évolué vers des standards environnementaux toujours plus élevés.

Les prêts verts de La Banque Postale

La Banque Postale propose une solution de financement verte et responsable pour permettre aux entreprises et collectivités de mener une démarche de transition énergétique et écologique cohérente. Avoir recourt au prêt vert contribue au développement d’une finance plus responsable en ciblant des investisseurs éthiques qui se préoccupent des projets sous-jacents et de leurs impacts environnementaux dans leur choix d'investissement. Les prêts verts de La Banque Postale respectent les critères de la taxonomie verte de l’Union européenne et permettent d’accompagner les projets de transition écologique en matière de : immobilier responsable ; énergies, eau et déchets, transports, industrie manufacturière, solutions et infrastructures informatique et télécommunications.

Les prêts verts mis en place peuvent être refinancés via des obligations vertes (aussi appelées "green bonds"), émises par La Banque Postale.

(1)Le clinker est le constituant principal hydraulique des ciments courants, il est obtenu par calcination (1450 °C) d'un mélange de matières premières, composé d'environ 80 % de calcaire et 20 % d'argile, (farine crue, ou pâte) contenant des éléments couramment exprimés en oxydes CaO, SiO2, Al2O3, Fe2O3 et de petites quantités d'autres matières.