Publié le 25 février 2021

Bilan du précédent plan stratégique « La Poste 2020 : Conquérir l’avenir »

Groupe
National

« Même touchée par la crise, La Poste est plus puissante grâce à la réussite de son plan stratégique 2013-2020 « La Poste, conquérir l’avenir »

Philippe WAHL

Philippe Wahl

Président directeur-général du Groupe La Poste

Présenté en janvier 2014, le plan stratégique « Conquérir l’avenir » disposait d’une feuille de route articulée autour de six axes :

  1. Accélérer le développement des activités existantes ;

  2. Conquérir de nouveaux territoires ;

  3. Assurer, moderniser et compenser les missions de service public et développer de nouvelles activités d’intérêt public ;

  4. Construire et négocier un pacte social ;

  5. Améliorer la compétitivité du Groupe ;

  6. Rétablir une bonne santé économique.

La transformation a été au cœur de ce plan stratégique et les décisions prises pendant la période ont porté leurs fruits : la diversification a avancé, les métiers sont consolidés et la capacité de La Poste à se transformer est prouvée.

Alors que la part du chiffre d’affaires de l’activité courrier est passée de 36 % en 2014 à 18,7 % en 2020, l’activité colis a connu une progression constante avec le boom du e-commerce. La Poste avait anticipé cet essor et investi 450 millions d’euros pour adapter son outil industriel et logistique. Elle a développé de nouveaux services à valeur ajoutée pour les clients (envoi des colis depuis sa boîte aux lettres, deuxième livraison systématique du facteur…). Colissimo, le spécialiste de la livraison aux particuliers a distribué 470 millions d’objets en 2020, soit une évolution de 70 % depuis 2013. A l’international, DPDgroup leader du colis en Europe, a mené une politique de croissance externe avec la prise du contrôle en 2020 de BRT, leader du marché du colis en Italie et s’est développé dans les nouveaux segments porteurs du marché en lançant en 2015 Chronofresh, service de livraison express de produits alimentaires frais et surgelés partout en France.

 

Le Réseau La Poste a investi en continu dans la rénovation et la modernisation de ses 17 000 points de contact et dans la création d’outils performants. Avec la révolution numérique, les problématiques rencontrées à la campagne comme dans les centres urbains et la transition écologique sont autant de défis de notre époque que La Poste relève quotidiennement aux côtés des élus et des citoyens.

 

Depuis 2015, les services de proximité et la silver économie connaissent une réelle progression en atteignant un chiffre d’affaires d’environ 525 millions d’euros en 2020. Un résultat porté en particulier par le code de la route (plus de 3 millions d’examens passés dans les 600 sites de La Poste depuis 2016), le portage de repas et de médicaments à domicile, l’offre de visite au domicile des personnes âgées « Veiller sur mes parents » lancée en 2016 et l’acquisition en 2019 de la société Economie d’Energie, leader sur le marché de l’intermédiation entre les financeurs et les ménages. La Poste a également fait le choix stratégique de devenir un acteur important des services au domicile dans le secteur de la silver économie et de la santé en se développant par croissance externe (prise de participation majoritaire dans le groupe Axeo en 2016, prise de contrôle d’Asten Santé en 2017…) et en synergie avec ses services ainsi que son réseau logistique et humain.

 

La Banque Postale a accéléré son développement dans tous les métiers : la banque de détail avec des opérations majeures de croissance interne comme externe (actionnaire unique de La Banque Postale Financement), la gestion d’actifs avec l’acquisition de la banque privée de BPE en 2014, l’assurance avec le rapprochement  de La Banque Postale et CNP Assurances réalisée en mars 2020 et    la gestion d’actifs avec le lancement de projets stratégiques par La Banque Postale Asset Management. Une transformation numérique a également été engagée avec le lancement en 2019 de Ma French Bank, banque 100 % digitale, qui a conquis 280 000 clients à fin 2020.

 

Le Groupe a résolument entamé sa transformation numérique avec la création en 2014 de la branche Numérique dont le chiffre d’affaires s’élève à près de 800 millions d’euros en 2020. Elle accompagne la stratégie du Groupe en commercialisant des offres basées sur la confiance numérique, sa filiale Docaposte est le 1er hébergeur de données de santé en France. La branche Numérique contribue également à la transformation interne du Groupe en modernisant des processus et des activités existantes (réexpédition en ligne, reconnaissance de l’adresse avec l’Intelligence artificielle…) ou en développant de nouveaux services (suivi des colis sur laposte.fr, lettre recommandée en ligne, boîte aux lettres numérique intelligente et sécurisée Digiposte comptant 5 millions d’utilisateurs, l’Identité Numérique La Poste, 1re identité numérique qualifiée par l’ANSSI au niveau de garantie substantiel…). Avec 25 millions de visiteurs uniques mensuels, le site LaPoste.fr a été marqué par une grande refonte et une transformation de l’expérience client avec les lancements d’un assistant d’envoi en 2019 et d’une market place en 2020.

 Enfin, La Poste a fait de chaque postier un acteur et un bénéficiaire de cette transformation, à travers le pacte social. L’objectif de former au moins 80 % de postiers chaque année a été atteint tous les ans depuis 2015. Près de 50 000 parcours qualifiants ont été mis en place afin de favoriser l’évolution professionnelle. Plus de 1 000 spécialistes en santé et sécurité au travail dont 425 préventeurs ont été déployés sur l’ensemble du territoire pour contribuer à protéger la santé et la qualité de vie au travail. Le développement managérial a été soutenu avec 44 500 managers formés à l’Institut du Management créé en 2014 et la filière RH a été transformée avec la mise en place de 12 espaces mobilités et recrutement et près de 700 RH de proximité sur l’ensemble du territoire.

Le Groupe La Poste a fait face à un environnement plus difficile encore qu’anticipé. Malgré ces réussites, il est nécessaire de continuer à se transformer pour atteindre un modèle économique autoporteur pour Le Groupe La Poste et pour chacune de ses activités.